Mesnay : il a dit « oui »

66
Pascal Drogrey et ses trois adjoints.

« Ira, ira pas ? » la question était sur toutes les lèvres vendredi 3 janvier à la salle des fêtes de Mesnay où le maire Pascal Drogrey avait convié ses administrés à la traditionnelle cérémonie des vœux.
« Au moment où je vous parle j’ai vraiment un doute, confiait l’élu, j’avais préparé quelques mots mais je me demande si je vais respecter la tradition. »
Effectivement après la présentation des vœux, Pascal Drogrey ne dressait pas le bilan habituel des actions menées ni ne dévoilait un futur programme, « compte tenu du devoir de réserve imposé par la période pré-électorale ».
« Cependant rien ne m’empêche de penser ; précisait-il, qu’il apparaît nécessaire de continuer à entretenir les infrastructures communales afin de préserver un service de qualité que tout contribuable a le droit d’espérer ».

Un maire disponible à 100 %

« Pour exécuter correctement le mandat de maire j’avais fait le choix en 2014 d’être disponible à 100 %. Et je ne le regrette pas. Et c’est dans le même esprit que je proposerai ma candidature le 15 mars prochain. Je ne savais pas si j’allais dire cette phrase il y a un quart d’heure, j’avoue qu’un référendum m’aurait bien arrangé pour savoir si oui ou non vous vouliez que je me représente, ça évitait de se poser la question. Seulement la République nous dicte des règles de démocratie qui nous mènent aux urnes. Laissons donc la démocratie parler aux urnes. »

L’an dernier à la même époque le maire appelait déjà à renouveler l’équipe municipale, en tout cas à y penser. Aujourd’hui la liste ouverte pour les prochaines municipales attend les bonnes volontés.