Marianne Cerutti donne une seconde vie aux écorces

Quand on aime la nature et que l’on veut prolonger sa vie...

48
Marianne Cerutti

Récolter, nettoyer, faire sécher, apporter des maintiens et décorer sont l’ensemble des tâches nécessaires avant d’obtenir une décoration murale ou tout autre œuvre sortant de l’imagination de Marianne. C’est la rencontre entre ce « petit bout de nature » qu’est l’écorce et la créatrice que tout se joue. En touchant et manipulant cet objet, Marianne s’inspire de son essence, de son message et pourra à partir de là lui donner une seconde vie.
Les écorces proviennent principalement de bouleau mais quelquefois d’autres essences. Se balader en forêt à la rencontre des écorces l’inspire. Les écorces sont stockées à l’extérieur et sèchent grâce à l’alternance pluie-soleil. Elles doivent se décoller elles-mêmes de leur tronc. La patience est de mise…

Diversité d’écorces.

A ses débuts, Marianne collait des papiers de motifs très variés sur l’écorce. Maintenant, elle utilise la soie qu’elle teinte elle-même dans des camaïeux de roses, de bleus, de verts… pour agrémenter l’écorce ; « la soie est difficile car elle ne s’étend pas facilement, elle n’est pas souple donc ça demande de la patience, mais je persévère car le rendu est lumineux. »
Elle choisit également des pétales transparents de fleurs séchés, en alternance avec le papier de soie qui les a entourées et qui s’est lui-même coloré des teintes de ces dernières ; cela donne également un rendu très original.
Chaque technique appelle une autre technique. Il y a encore plein de possibilités et Marianne imagine déjà créer avec des encres de couleurs pour des aquarelles, par exemple, mais aussi habiller l’intérieur de l’écorce…

Un ressenti profond

Quelle diversité!

Marianne a exercé son métier d’éducatrice de jeunes enfants durant toute sa carrière professionnelle dans le social et aimait profondément son métier. Elle consacrait une part de son temps éducatif à apprendre la création aux enfants à partir d’objets récupérés de différentes matières dont le bois. Toujours à la recherche de supports nouveaux, elle découvre un jour l’écorce. Depuis cette rencontre, il y a plus de dix ans, elle continue de récolter et transformer ces écorces dans son petit atelier à son domicile. Cet espace est un véritable refuge où elle se retrouve seule face à elle-même et « c’est une manière d’aller chercher au fond de soi-même les ressources de l’imagination et de la création » ; c’est un agréable espace d’estime de soi et de plaisir pour Marianne car elle est plongée dans son élément et le temps s’arrête…

Montrer et transmettre

Une second vie…

La décoration des écorces, oui, mais Marianne peint aussi. Elle se joint à un atelier peinture au sein d’une association doloise. C’est un espace précieux pour elle car elle aime échanger, transmettre et être en contact avec d’autres amis artistes.
Pour laisser voir ce qu’elle crée, elle participe à des expositions tout public ou à des salons plus artistiques, dans toute la région Bourgogne Franche-Comté. Elle apprécie ces moments car ce sont des espaces de rencontres avec un large public et aussi de véritables temps de partage avec d’autres artistes d’horizons très divers : des échanges très enrichissants.
De plus, c’est aussi là que les œuvres sont reconnues à partir de regards et ressentis très larges : « la reconnaissance toujours bonne à recevoir me fait progresser et innover ».
Elle garde de bons souvenirs des lieux où elle est passée. Pour mémoire, cette exposition qu’elle avait fait en duo, avec une autre artiste et qui a permis à chacune de se dépasser dans la mise en place d’un stand mêlant les deux Arts dans une très belle harmonie. Le marché de Noël à Dole, en 2019, a aussi été pour elle un moment très convivial tant avec les autres exposants que le grand public ; une expérience qu’elle souhaite renouveler.
Aujourd’hui, Marianne est déclarée Artiste-Auteure par la Maison des Artistes, ce qui lui ouvre encore plus de portes dans le monde de l’Art. Dans sa tête, les choses ne sont pas figées  : « Quand l’inspiration arrive, je me mets en action. Si le rendu ne me plait pas, je sais que la prochaine écorce sera un autre temps de plaisir. Et, dire qu’elle est réussie apportera une fierté de l’exposer : du partage et des émotions, toujours ! »

Contact : Marianne Cerutti – Ecorces
Tél : 06.52.56.26.38
E-mail : marianne.cerruti@hotmail.fr