Lons lauréate pour accueillir 30 nouveaux agents des impôts

La ville préfecture fait partie des 50 villes sélectionnées en France pour accueillir des services venus de métropoles.

0
175
Le siège jurassien des services fiscaux accueillera 30 fonctionnaires venus du Rhône.

Prendre le contrepied de l’hyper-métropolisation, relocaliser des services dans des villes rurales ou péri-urbaines : c’est le pari lancé à la Direction générale des Finances Publiques (DGFIP), entre autres services de l’Etat. « Un enjeu important » selon Jean-Luc Blanc, directeur DGFIP du Jura, car cette démarche expérimentale initiée par Emmanuel Macron n’a pour autre but que de transférer des services fiscaux des métropoles (Paris, Lyon, Marseille, etc.) vers des villes comme Lons-le-Saunier. Selon Jean-Luc Blanc, la ville préfecture accueillera « un service de 30 agents dédié aux entreprises », service auparavant basé dans le Rhône avec 3.500 autres agents. Le Jura et ses 360 agents seront donc confortés par cette arrivée prévue au 1e septembre 2021, même si le nouveau service basé rue Turgot gardera son champ d’action premier : les professionnels du Rhône. Télétravail aidant, « il répondra par téléphone et par courriel à leurs questions » précise Jean-Luc Blanc, une sorte de nouvelle ‘hotline’ calquée sur celle qui existe déjà pour les particuliers. Jean-Yves Ravier, maire (SE) de Lons s’est réjouit de cette bonne nouvelle qui devrait apporter « une centaine de personnes » à la ville dont le courbe démographique décline depuis des années. Il s’est dit prêt à « créer une cellule permettant d’avoir un seul interlocuteur pour leurs démarches », en particulier trouver un logement ainsi qu’un éventuel emploi pour le conjoint. Reste à voir si au-delà du symbole, les communes rurales y trouveront réellement leurs comptes. A l’heure où les trésoreries sont remplacées par des points d’accueil, et où les suppressions de postes massives se poursuivent au gré des départs en retraite (moins 2.000 postes en France à la DGFIP d’ici le 1e janvier 2022), les services fiscaux avancent à marche forcée…