Lons : Gérald Grosfilley démis de sa délégation

Jacques Pélissard, maire de Lons, a retiré sa délégation du lien social à son conseiller municipal. Une décision que ce dernier impute entre autres à son soutien affiché à John Huet et à son gilet jaune.

102
Gérald Grosfilley s'est illustré lors du mouvement des "gilets jaunes" entre autres.

Elu depuis 12 ans au conseil municipal de Lons-le-Saunier, Gérald Grosfilley a expliqué par communiqué de presse ses dernières prises de position en conseil justement : « Lors du conseil municipal du 16 décembre dernier, je me suis abstenu lors du vote du  projet du  budget primitif » entre autres sur « le projet de création d’un CSU (Centre de Surveillance Urbain) qui me paraît être une atteinte à la vie privée des lédoniens ».
Selon lui, ce projet permettrait en effet de surveiller en direct et non plus à posteriori la ville, via les 117 caméras de surveillance disséminées dans des lieux de passage. Mais toujours selon lui,  « Monsieur Pélissard n’appréciait pas mon engagement et mes prises de position au sein du mouvement des gilets jaunes ».
En tant que président de l’association « Les Oubliés de la Canicule », Gérald Grosfilley déplore également le manque de soutien de Jacques Pélissard, « qui n’a pas visité avec moi les nombreuses maisons sinistrées sur Lons-Le-Saunier » et qui n’aurait pas soutenu cette association au plan logistique ou financier.
« Je regrette que notre lien se termine ainsi à quelques semaines de la fin de cette mandature » conclut l’intéressé, qui mène activement campagne auprès de John Huet et sa liste Atout Lons…alors que Jacques Pélissard a fait part de son soutien à Christophe Bois et Sophie Oblinski.