Lons brisé, Lons martyrisé, mais Lons libéré

Le 75e anniversaire de la libération de Lons-le-Saunier a été commémoré avec force le 25 août.

152
Sur la bien-nommée place de la Liberté, la liesse populaire a entouré les FFI en ce 25 août 1944. Crédit photo : service d'archéologie Ville de Lons-le-Saunier.

Le 25 août a été marqué d’une pierre blanche. En ce jour de l’année 1944, la ville de Lons-le-Saunier était en effet libérée de l’occupation grâce au courage et au sacrifice des FFI du Jura. Les témoins vivants en mesure d’incarner la mémoire de cette époque  devenant rares, la ville de Lons-le-Saunier a frappé fort pour marquer ce 75ème anniversaire auprès du grand public. Durant toute la journée, du matériel militaire d’époque a été exposé sur l’esplanade du Carcom  (véhicules, tenues, armes et accessoires de la Résistance et de l’armée de Libération), grâce à la participation du Souvenir français, de la gendarmerie nationale, et de plusieurs collectionneurs privés : l’association MBR 44 de Dommartin les Cuiseaux (exposition de véhicules d’époque civils et militaires), Michel Coltey et Frédéric Koellsch. Outre des cérémonies officielles particulièrement émouvantes, deux films réalisés par l’Association pour la Mémoire de la Résistance Jurassienne (AMRJ) ont retenu l’attention du public : l’invasion de la Franche-Comté, et la libération de Lons-le-Saunier. Les visiteurs ont pu également découvrir au Carcom une cinquantaine de panneaux et des images d’époque inédites collectés et restaurés par l’AMRJ. Pour les élus locaux, Lons-le-Saunier -qui était à l’époque un centre de la résistance- n’a pas oublié et n’oubliera pas le sacrifice des résistants qui ont perdu la vie pour libérer la ville et ses habitants, ou qui ont été blessés ce jour où tout a basculé.