L’invité de la semaine : Pierre Arnaud

Rencontre avec le président des entrepreneurs et dirigeants chrétiens de Bourgogne Franche-Comté.

0
220
Pierre Arnaud.

Pierre Arnaud, vous êtes le président des entrepreneurs et dirigeants chrétiens de Bourgogne Franche-Comté. Pouvez-vous présenter votre association et nous expliquer quels sont ses objectifs ?
Le mouvement des EDC rassemble plus de 3200 membres en France. Entrepreneurs et dirigeants, nous recherchons une unité intérieure dans notre existence de décideur et de chrétien.
Nous sommes à des étapes diverses sur nos chemins de foi et de questionnement. Témoins et acteurs, nous travaillons en équipe, en région, en mouvement, à répondre à l’appel de l’Évangile dans nos relations et dans l’exercice de nos responsabilités. Nous nous appuyons sur la pensée sociale chrétienne, le partage de notre expérience et la prière commune pour progresser ensemble.
Notre confiance est dans le Christ : ressuscité, il nous précède et fonde notre espérance .C’est notre joie d’aller à la rencontre des autres pour porter ce témoignage.

Vous organisez vos assises régionales ce samedi 25 septembre, au Centre Universitaire Catholique de Bourgogne à Dijon, avec pour thème Croissance vs Décroissance : quelles tensions, quels équilibres, quel chemin juste ? Qui peut participer à cet événement et pourquoi l’organisez-vous ?
Nous organisons nos assises régionales une année sur deux, en alternance avec les assises nationales : ce temps de ressourcement permet aux membres EDC de se retrouver pour réfléchir, échanger et prier ensemble.
Quelques interventions prévues au cours de cette journée :
• Co-fondateur d’ULTERÏA, Alexis Nollet expliquera comment cet écosystème, créateur de
valeurs pour l’homme et le vivant, permet de vivre l’économie autrement,
• Philippe Dorge, DGA du Groupe LA POSTE, parlera de la mise en œuvre de la RSE au quotidien dans un groupe du service public,
• Un éclairage spirituel sera donné par Marie-Christine Bernard, théologienne et anthropologue, et par le pasteur Hugues Girardey, de l’Eglise Protestante Unie à Dijon.
Nos assises sont ouvertes à tous ceux qui souhaitent y participer.

La question du périlleux équilibre entre croissance et décroissance est évidemment trop complexe pour être résumée en quelques lignes, mais quel est votre avis sur l’évolution de notre époque, et quelles solutions vous semblent les mieux adaptées pour parvenir à la sortie de crise que nous espérons tous ?
De nombreuses fractures traversent notre société : dans cette période de crise sanitaire,
sociale, climatique, nous voyons bien qu’il faut changer de paradigme et que ce changement ne peut plus être différé ! Entrepreneurs et dirigeants chrétiens, nous devons mettre en œuvre la Pensée Sociale Chrétienne et être les artisans de l’Économie du Bien Commun, porteurs de l’Espérance en ce monde nouveau à construire.
Le moment est venu de prendre soin de la Création qui nous a été confiée par Dieu ; le moment est venu de prendre soin de nos Frères, à commencer par le plus fragile ; le moment est venu de porter l’urgence entrepreneuriale avec le souci de la Dignité de l’homme ; le moment est venu de ne pas enterrer nos talents, mais de brandir la lumière de Celui qui a donné Sa vie pour chacun de nous !

De plus en plus, on note aujourd’hui, dans la vie comme dans le monde du travail, une perte de certaines valeurs comme la fiabilité, la ponctualité, l’exigence, la responsabilité… Ce qui n’est pas sans poser de nombreux problèmes d’efficience et de concurrence à bon nombre d’entreprises. Selon vous, comment peut-on œuvrer à la réappropriation d’un minimum de savoir-être et à une meilleure cohésion sociale ?
Derrière cette «fragmentation» de l’être se cache une perte de sens : comment parler d’exigence ou de responsabilité s’il n’y a plus de sens ?
Retrouver le sens, c’est aller au plus profond de soi pour y rencontrer l’Essentiel ; c’est une démarche d’unification qui nous permet de trouver l’authenticité de notre vocation. Pour les chrétiens, c’est le lieu où Dieu se révèle pour nous transmettre Sa vie, Sa paix et Sa joie. Cette démarche d’unification intérieure est au cœur de la vocation des EDC. En entreprise, nous pouvons contribuer à cette quête de sens en mettant en œuvre la pensée sociale chrétienne et en travaillant sur la raison d’être de l’entreprise : il s’agit de répondre à la question «pourquoi l’entreprise existe ?», mais aussi de comprendre ce que chaque collaborateur apporte, de façon unique, à la construction de l’édifice.

Vous organisez également les 21 et 23 septembre, à Lons et à Dole les rencontres « Venez et voyez ». Que peut-on y trouver, et qui peut y prendre part ?
Nous avons actuellement 7 équipes EDC dans la région, mais aucune dans le Jura!
Ces rencontres «Venez et voyez» sont organisées pour faire connaître le mouvement des entrepreneurs et dirigeants chrétiens et lancer la création d’équipes EDC à Lons et à Dole. Véritable écclésiole, chaque équipe se réunit une fois par mois:à la lumière de l’Évangile, elle permet d’échanger entre pairs sur notre vie professionnelle et personnelle, de trouver un soutien humain et spirituel pour briser la solitude du dirigeant, d’approfondir le sens de nos responsabilités et de partager les questionnements de notre foi. Les entrepreneurs et dirigeants qui cheminent vers la recherche de sens et d’alignement dans leur existence de chrétien et décideur sont les bienvenus !

Avez-vous un dernier message à faire passer à nos lecteurs ?
Beaucoup de nos membres regrettent de n’avoir pas connu les EDC plus tôt !
Alors n’attendez plus. Pour plus de renseignements sur les entrepreneurs et dirigeants chrétiens et demander à rejoindre une équipe : www.lesedc.org

Renseignements et inscriptions: https://www.lesedc.org/region/bourgogne-franche-comte/evenements/assises-regionales-edc-bfc-2021-25-septembre-2021/