L’invité de la semaine : Christian Rieb

Rencontre avec l'auteur de "Lacs, rivières et ruisseaux du Jura".

88

Christian Rieb, vous venez de sortir “Lacs, rivières et ruisseaux du Jura (A la source de leurs noms)”. Pourquoi et comment vous est venue l’idée d’explorer cette thématique ?
J’ai toujours été intéressé par l’origine des mots et, après avoir publié en 2012 “Jura, Origine des noms des villes et villages du département […]” (Éditions Cêtre), j’ai travaillé sur l’origine des noms des lacs et cours d’eau du département.
D’autre part, je collabore depuis une douzaine d’années avec Pierre Gastal, auteur de deux livres sur la langue gauloise (“Sous le français, le gaulois”, 2003, “Nos racines celtiques”, 2013) ; son troisième ouvrage, consacré aux noms de lieux en France, va paraître bientôt.

Combien de cours d’eau départementaux avez-vous recensés ? Quel est le plus important et le plus petit ?
Le manuscrit original recense précisément 30 lacs naturels et 601 cours d’eau. Dans le livre, on retrouve l’intégralité des lacs, mais seulement 151 cours d’eau pour réduire le coût de l’ouvrage. Le choix de ceux qui ont été retenus repose sur deux critères: d’abord la longueur de leur cours, mais pas essentiellement, car j’ai intégré aussi tous les petits cours d’eau dont l’appellation exclut les mots “ruisseau” ou “bief”, comme l’Arce, le Clusiau, la Gaunette (ou Gonnette), ou la Semereule.
Le cours d’eau le plus important coulant dans le département est le Doubs, long de 453 km, même s’il n’en parcourt qu’environ 65 dans leJura. Le plus petit cité est sans doute la Champagnole, un ruisseau affluent de la Loue à Port-Lesney.

Pour ceux qui aiment à se promener au bord de l’eau, quel est celui que vous conseilleriez particulièrement de découvrir ?
Parce que j’aime marcher et découvrir de beaux paysages, je choisirais la Cuisance, dans le vallon des Planches-près-Arbois, à la fois pour le cadre où elle naît, pour la double résurgence qui lui donne naissance, pour sa cascade et pour la beauté de ses bassins de tuf, cet ensemble résumant assez bien les phénomènes liés à la circulation de l’eau en milieu karstique.

Comment avez-vous procédé pour progresser dans votre travail de documentation et d’écriture ?
J’ai travaillé à partir des différentes cartes de l’Institut Géographique National (actuelles et anciennes), à partir des données et cartes fournies par divers organismes comme le Sandre ou la Dreal. J’ai comparé le présent avec le passé grâce à des ouvrages comme le “Dictionnaire géographique, historique […]” d’Alphone Rousset où les “Annuaires du département du Jura” de Désiré Monnier. En cas de doute, je me suis aussi adressé aux mairies des communes concernées


Qu’avez-vous découvert de plus surprenant ou d’insolite au cours de vos recherches ?
Plus j’avançais dans mon travail plus je m’étonnais qu’un certain nombre de ruisseaux restent anonymes sur les cartes actuelles et/ou ne soient pas référencés par le Sandre, alors que les auteurs du 19
e siècle nommaient précisément les cours d’eau parcourant les territoires communaux.
Un reportage diffusé sur France 2 m’a ouvert les yeux : les épandages de produits phyto-sanitaires sur les terres bordant les cours d’eau répondent à des règles strictes et, pour ne pas trop pénaliser les agriculteurs, certains cours d’eau sont rayés des cartes hydrographiques par les services préfectoraux. (Voir sur Internet : “ruisseaux rayés de la carte”).


Et maintenant ? Quelle sera la direction de votre prochain ouvrage ?
Après la publication de “Rivières romandes – A la source de leur nom” et de mon livre sur le département du Jura, mon éditeur, M. Caboussat, m’a demandé si j’acceptais de réaliser le même travail pour le département du Doubs, afin que l’ensemble du massif du Jura soit pris en compte. J’ai accepté et suis attelé à cette tâche depuis déjà quelques mois.

 

Lacs, rivières et ruisseaux du Jura (A la source de leurs noms)
Éditions Cabédita
Prix : 20 €
Séance de dédicaces organisée ce samedi 16 novembre de 14 à 17 heures à la librairie Guivelle de Lons le Saunier.

Contact et lien pour commander :
Éditions Cabédita, BP 9, 01220 Divonne-les-Bains, tél. 00 41 21 809 91 00
Boîte mail: info@cabedita.ch
Site: www.cabedita.ch