L’invité de la semaine : Cédric Galoyer

A la veille de Noël, rencontre avec le responsable diocésain des jeunes catholiques jurassiens.

264

Cédric Galoyer, vous êtes à la tête des jeunes catholiques du Jura. Comment se porte aujourd’hui l’Église chez les jeunes de notre territoire ?
Mgr Vincent Jordy, m’a nommé responsable de la pastorale des jeunes du diocèse du Jura, il y a 4 ans. Aujourd’hui, l’Église pour les jeunes de notre territoire est dynamique, participative, et riche d’espérance.

Quels principaux événements organisez-vous au cours de l’année ?

  • Le premier samedi de chaque mois, nous organisons un événement qui s’appelle « Les samedis de St Dé » à l’église Saint Désiré de Lons-le-Saunier. Cet évènement rassemble une soixantaine de jeunes collégiens (à partir de la 4ème) et lycéens, du département. Il est festif, spirituel et joyeux.

  • Chaque dernier vendredi du mois également, pour les jeunes professionnels âgés de 20 à 35 ans, pas encore marié, nous organisons une rencontre autour d’un repas, suivi d’un topo à Poligny, à l’hôtellerie du monastère des clarisses. C’est l’endroit où toutes les questions autour de la foi peuvent trouver une réponse. Des jeunes croyants pratiquants ou pas, se retrouvent dans une ambiance fraternelle et conviviale.

  • Une fois par an, nous emmenons 150 jeunes du département à Lourdes, durant une semaine. Les jeunes ont une générosité qui ne se dément pas. A Lourdes, au service des malades, ils sont présents chaque année à venir vivre l’expérience du don de soi dans le cadre d’un temps de service. Ils découvrent surtout un véritable trésor : celui de la rencontre décisive avec d’autres, différents d’eux. Leurs cœurs s’en trouvent élevés. C’est l’expérience du partage et de la joie intérieure. Ils trouvent également d’autres jeunes de leur âge pour partager leur foi, librement. A Lourdes, c’est l’Esprit-Saint, la fête, les chants avec de grandes assemblées et les danses qui rythment la journée des jeunes.

Combien de membres possède-t-elle et quel est l’objectif de votre association ?
Tout au long de l’année, près de 500 jeunes chrétiens participent aux propositions de la pastorale des jeunes.
L’objectif de la pastorale des jeunes est de conduire les jeunes à la foi et à la rencontre personnelle avec Jésus-Christ, comme cela a été mon cas.

Nous réveillonnerons demain soir. Que représente Noël pour vous ? Comment vivez-vous cette fête ?
La fête de Noël représente pour moi, la célébration de la naissance de Jésus-Christ, Fils de Dieu, fait Homme, annoncé par les prophètes. Dieu a parlé à tous les hommes, en entrant dans leur histoire humaine sous les traits d’un petit enfant nommé « Jésus ». C’était il y a plus de 2000 ans à Bethléem. Aujourd’hui, cet enfant a encore quelques choses à nous dire…
Le réveillon est une fête familiale. Il n’est pas toujours facile de se retrouver tous ensemble dans l’année. Les dispersions géographiques rendent les retrouvailles délicates. Pour des raisons de praticité, j’irai à la messe à 20 heures, le 24 décembre. Nous mangerons plus tard qu’à l’accoutumée. Nous dégusterons des plats de fêtes, constitué notamment de la dinde de Noël, et ce repas se terminera traditionnellement par la bûche de Noël.

Différents débats sur la laïcité ont récemment alimenté bon nombre de polémiques (présence de crèches dans les administrations, etc…), souvent clivantes sinon christianophobes… Qu’en pensez-vous ?
La laïcité, c’est un espace qui permet l’expression des différentes confessions religieuses dans le respect des convictions de chaque personne, trop souvent confondue avec le laïcisme qui est la négation de l’expression du religieux.
La laïcité est la valeur fondatrice et le principe essentiel de la République Française. Elle garantit l’indépendance et la neutralité de l’État par rapport aux religions. Pourquoi y toucher ?

Notre société devient de plus en plus violente, consumériste et individualiste. Malgré ces obstacles, comment parvenir à porter l’espérance d’un monde meilleur, où la fraternité retrouverait sa juste place ?
Les pauvres et les souffrants doivent être plus que jamais, au cœur de la vie spirituelle de l’Eglise. C’est précisément, à nous chrétiens, de redonner encore plus de sens à notre vie spirituelle et nous engager encore davantage aujourd’hui, au service de « l’humanisation du monde ».

Finalement, qu’est-ce qu’être catholique aujourd’hui ?
C’est avant tout, d’être chrétien. Marcher à la suite du Christ. Être cohérent dans le message que nous diffusons et les gestes et les comportements qui sont les nôtres.

Avez-vous un dernier message à faire passer à nos lecteurs ?
Laissez-vous rencontrer par Jésus-Christ. Il n’y a pas de motif pour lequel quelqu’un puisse penser que cette invitation n’est pas pour lui, parce que personne n’est exclu de la joie que nous apporte Jésus. Joyeux Noël.
Contact auprès des jeunes catholiques du Jura :

Mail : jeunescathos39@eglisejura.com

Facebook : https://www.facebook.com/jeunescathos39

Instagram : https://www.instagram.com/jeunescathos39

YouTube : Jeunes du Jura