L’histoire des frères Graf à Dole

Un livre sur les débuts de la crème de gruyère et du fromage fondu vient de paraître. Les frères Graf, Suisses, sont arrivés à Dole en 1917.

136

La crème de gruyère, le fromage fondu et le fromage à tartiner appartiennent à la huitième famille des fromages. L’histoire de ces fromages est méconnue, même si tout le monde connaît La Vache qui rit ®.

Pourtant, ce sont des Suisses, les frères Graf, qui, les premiers, ont commercialisé ce type de fromage en France… avant Léon Bel et La Vache qui rit. Leur produit phare était la Tartinette, racontent Michel Renaud et Gilbert Bonin, dans un ouvrage qui vient de paraître, « L’empire des frères Graf de Dole (Jura) ».

120 000 boîtes en 1930

Durant la Première Guerre mondiale, Constant Rouy, qui fut fromager à Frasne et qui l’était alors à Pontarlier dans le Doubs, envoya deux frères Graf chez Gerber en Suisse. Revenus avec la recette du fromage fondu, ils ne firent pas affaire avec Rouy, mais partirent s’installer en 1917 à Dole, au château du Poiset, puis dans la rue du Château-d’Eau, où leur entreprise prospéra très rapidement : la fabrication de boîtes de fromage passa de 2 000 par jour en 1918 à plus de 120 000 en 1930.

Ce livre de 368 pages, avec de nombreuses illustrations, retrace toute l’histoire des frères Graf, qui sont arrivés à Dole en 1917. Il fait découvrir des aspects très divers de cette entreprise agroalimentaire : l’Atelier de l’Aubépin à Lons-le-Saunier avec Léon Bel, le personnel de « chez Graf », la crème de gruyère, les propriétés en France (dont 750 hectares vers Cîteaux en Côte d’Or), les véhicules personnels (Bugatti) et de l’entreprise, la charcuterie, le Tour de France cycliste, le rugby, les foires-expositions, les dépôts des marques, les illustrateurs célèbres, la Résistance (Affaire des Orphelins en 1944), la déportation, les documents et objets publicitaires…

Une exposition sur le sujet est prévue à la salle Clavel de la médiathèque de l’Hôtel-Dieu, à Dole, du 9 au 16 novembre, tous les jours de 14 h à 18 h. Entrée libre.

Prix de l’ouvrage : 39 euros (30 euros en souscription jusqu’au 31 octobre). Frais d’envoi : 9 euros. Règlement par chèque à l’ordre de Michel Renaud, 20, rue du Moulin, 25 560 Frasne.