Les thermes ont achevé leur cure de Jouvence

2,6 millions € ont été injectés pour rénover de fond en comble la partie « cure » du vénérable établissement thermal. Un chantier majeur -18 mois de travaux- qui permet à Valvital de prendre un nouveau départ et de réouvrir ses portes à 2.100 curistes dès le 6 avril.

121
Le nouveau bassin collectif vous permettra de maximiser les bénéfices de votre cure.

Après avoir offert une véritable cure de jouvence à 1965 curistes en 2018, les thermes se sont appliqué le même processus grâce à un investissement très conséquent : 2,6 millions €. « Au delà de la rénovation totale des cabines de soins et des parties communes, les travaux portent sur l’isolation du bâtiment, qui jusqu’à aujourd’hui était un gouffre financier » confie la directrice, Laura Landry.
Cette isolation thermique sera doublée par une isolation des sols et des murs (verre cellulaire) contre l’eau salée si corrosive sur le long terme. Conjugué à un système d’extraction d’air totalement revu, le bâti devrait être beaucoup plus sain : de quoi assurer la pérennité de ce petit bijou du patrimoine lédonien, « mais aussi permettre aux équipes de travailler dans des conditions confortables et sécurisées ».
Des équipes empathiques qui ont su tisser des liens chaleureux avec une fidèle clientèle. Grâce à elles et au travail acharné de Laura Landry, les thermes ont doublé leur fréquentation en 4 ans (seulement 1.100 curistes par an auparavant). Ceci malgré une année 2018 « épouvantable » reconnait-elle : les bâtiments  rongés par la corrosion avaient causé bien des désagréments d’origine technique.
La fermeture durant une grosse année aurait-elle freiné les ardeurs des curistes ? Non selon la sympathique directrice : « Les réservations pour les cures 2020 sont conformes à la normale, alors qu’elles ont ouvert plus tard. Nous comptons beaucoup de fidèles clients, dont une bonne part de locaux ».
Une clientèle qui pourrait atteindre 2.500 curistes à moyen terme : de quoi assurer à Lons-Le-Saunier et à ses commerces une réelle prospérité économique (32.000 nuitées/an espérées d’ici 2 à 3 ans)…même si certains à Lons n’ont pas forcément conscience de cette chance…

Ouverture des thermes du 6 avril  au 28 novembre 2020.
Contact : 03 84 24 20 34/ www.valvital.fr

Le grand hall métamorphosé : le cachet de l’ancien avec l’attrait du neuf.

Après la rhumatologie, la phlébologie ?

Grâce aux travaux, l’ensemble des cabines individuelles de soins sont flambantes neuves (6 cabines de bains, 11 cabines de boues, 6 douches pénétrantes, 3 douches au jet, 1 manudouche), avec en prime « quatre baignoires à jets neuves » précise Laura Landry. Dernières nouveautés : la création d’une piscine collective équipée de jets réglables individuellement, et la rénovation totale de la piscine de mobilisation.
Un vaporarium (nouveau soin collectif, plus apprécié qu’une brumisation) pourrait aussi voir le jour en 2021. Pour couronner le tout, les thermes proposeront à l’horizon 2022 une 2e indication : après la rhumatologie, la phlébologie pourrait bénéficier d’un bassin de marche en eau tiède (associé à des jets et un sol irrégulier pour activer la circulation sanguine), et de la pose de compresses ad hoc.
« 30 à 40%  de nos curistes seraient intéressés par cette double indication » estime Laura Landry.

Une nouvelle gamme de cosmétiques 100% française, et 95% d’origine naturelle.

Côté spa : un nouveau solarium et une nouvelle gamme de cosmétique

Le cachet du bâtiment classé monument historique constitue aussi son pire ennemi : impossible en effet de l’agrandir pour répondre à l’engouement de la clientèle.
Toutefois, un solarium naîtra courant 2020 au sein de l’espace spa/ détente à côté de la piscine côté parc : « Aux beaux jours, nos clients pourront ainsi sortir pour s’installer dans de confortables transats et profiter de la vue et du calme du parc thermal ».
Une nouveauté très attendue par tous ceux qui viennent aux thermes lorsqu’il fait beau ! Le spa pourrait en profiter pour monter par la suite en gamme, avec un relooking de l’accueil, des cabines de soins et des vestiaires à l’étage.

La nouveauté Valvital 2020, c’est aussi, la présentation d’une nouvelle gamme cosmétique à base des eaux thermales de ses 12 stations thermales. Cette gamme déjà existante a  été complètement retravaillée à la fois dans la composition des produits, mais également son packaging plus moderne.
Ces produits sont de fabrication 100% française et à 95% d’origine naturelle. Cette gamme très complète a de bons retours depuis sa sortie courant 2019, et se complète afin de pouvoir proposer dès 2021 une carte de soins esthétiques 100% Valvital.

Laura Landry, directrice, a tenu sa promesse : redresser l’établissement thermal.