Les soldats de Sentinelle veillent sur le Jura

Des militaires armés patrouilleront dans les lieux les plus sensibles de tout le département, et ceci sans doute jusqu’en 2021. Sans pouvoir toutefois contrôler vos attestations de sortie…

0
956
Les soldats de Sentinelle ont patrouillé au centre ville de Lons, ainsi qu'à Saint-Claude.

Dormez sur vos deux oreilles !
Tel est le message envoyé par un déploiement de force depuis le 12 novembre : huit militaires équipés de leurs gilets pare-balle et de leur fusil d’assaut ont patrouillé à Lons-le-Saunier dans les lieux les plus fréquentés, ainsi qu’à Saint-Claude.
Selon le lieutenant-colonel Bernasconi, délégué militaire départemental du Jura, cette montée en puissance de l’opération Sentinelle fait suite au récent attentat de Nice, où trois morts furent à déplorer et à un contexte général plus tendu.
« Notre mission touche à la lutte contre le terrorisme, avec l’appui de la gendarmerie et de la police, sous la coordination du Préfet du Jura » a-t-il relaté.

La force tranquille…

Une mission essentiellement dissuasive car « nous n’avons pas de pouvoir de police judiciaire, nous ne pouvons donc ni procéder à des fouilles, ni contrôler des identités ».
Et encore moins contrôler les attestations dérogatoires de sortie liées au confinement : rien à voir donc avec le contexte sanitaire et la Covid.
Par contre, « les soldats patrouilleront à pied et en véhicule de façon à rayonner autour de plusieurs villes » a expliqué le délégué militaire départemental du Jura, l’idée étant que « Sentinelle peut être partout et tout le temps ».
Si le carnet de route initial ne prévoit que quelques semaines de déploiement, tout porte à croire que les soldats enchaîneront sur les fêtes de fin d’année, en particulier autour des centres commerciaux. Si déconfinement il y a, « les fêtes représentent une période de vulnérabilité » constate David Bernasconi.
Il faudra donc s’habituer à voir ces patrouilles, leur contingent initial de 3.000 hommes vient d’ailleurs d’être porté à 7.000 pour couvrir toute la France.
Une présence pourtant assez inhabituelle dans notre paisible département, et qui questionne certains jurassiens…

Les patrouilles, à pied et en véhicule, seront mobiles afin de rayonner autour des villes.