Les panneaux publicitaires 4 par 3 vont disparaître

La ville de Lons a lancé une consultation publique en vue de la révision de son règlement local de publicité. De profonds changements s’ensuivront dans le paysage urbanistique.

0
143
Les panneaux 4 par 3 situés le long de la voie ferrée devraient à terme disparaître.

Opération coup de balai. La ville de Lons le Saunier a décidé de faire le ménage dans son règlement local de publicité (RLP) : il faut dire que le dernier –qui date de 1987- est devenu caduc le 13 janvier 2021 et que depuis quelques décennies les panneaux ont fleuri ici ou là, parfois de manière sauvage. Selon Anne Perrin, maire adjointe (EELV) en charge de la ville nature, plus de 2/3 des panneaux ne sont pas conformes au règlement national ». Plus précisément 188 supports sur un total de 272 recensés lors d’une étude lancée en 2019, avec certains points noirs comme les entrées de ville, certains carrefours, où encore la rocade jouxtant la voie ferrée menant à la gare SNCF.
Selon Anne Perrin, les panneaux 4 par 3 (soit 12 m2) n’auront plus droit de cité, seuls des panneaux beaucoup plus petits (2 à 4 m2) et moins nombreux  subsisteraient. Même proposition de sobriété pour les panneaux lumineux : leur extinction deviendra obligatoire entre 22h et 6h du matin, et les enseignes devront être éteintes lorsque les magasins sont fermés.
« Nous ne sommes par contre la publicité, mais elle doit être mieux maitrisée et mieux s’intégrer dans le paysage…/…pour améliorer le cadre de vie » résume Jean-Yves Ravier, maire de Lons.
La philosophie générale sera donc un peu plus restrictive que le règlement national de publicité, mais un délai de 2 ans est prévu par la loi pour mettre en conformité les publicités et les enseignes : de quoi s’adapter…