Les Jurassiens au Salon de l’Agriculture : quel talent !

La 56e édition de ce rendez-vous aussi bien populaire que professionnel a permis aux Jurassiens de valoriser pendant neuf jours leurs savoir-faire auprès de plus de 600 000 visiteurs.

112

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, résume bien l’esprit du Salon International de l’Agriculture à Paris : « C’est un rendez-vous annuel incontournable pour le monde agricole, mais aussi pour l’ensemble de nos territoires ruraux. C’est également un lieu de partage avec les consommateurs qui permet d’apprécier la diversité des produits agricoles de nos territoires et l’excellence alimentaire française ».

Le Concours Général Agricole met en avant les meilleurs animaux reproducteurs et l’excellence des productions issues du terroir français. Ses prestigieuses finales nationales représentent pour les visiteurs professionnels en quête d’excellence une opportunité de mise en valeur inégalée et, pour les producteurs et éleveurs, une reconnaissance motivante et un puissant levier de développement commercial pour leurs activités. Il aura surtout amené les Jurassiens à se distinguer une fois de plus.

Palmarès des Vins

Rendez-vous très attendu du grand public et des professionnels en France comme à l’étranger, ce concours accueille les vins AOC et IGP. Une seule exigence, ils doivent exclusivement être issus des régions viticoles françaises. Ce sont des sommeliers, des œnologues, des négociants, des producteurs, des courtiers et des consommateurs avertis qui composent le jury.
Au total, 16 000 échantillons entrent en compétition dès la première étape de présélection, assurée localement par les Chambres d’agriculture avec l’appui des organismes de gestion des appellations, sous le contrôle des représentants en régions du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. A l’issue de cette étape, un maximum de 55 % des vins est admis en finale sur des critères de typicité.

26 médailles ont été décernées aux domaines jurassiens…

Arbois – vin jaune – médaille d’or : millésime 2012, Earl Frederic Lornet ; millésime 2012, Fruitière Vinicole d’Arbois.

Arbois – vin de paille – médaille d’or : millésime 2015, Domaine Jacques Tissot Sarl.

Arbois – rouge – médaille d’or : millésime 2017, Earl Frederic Lornet ; millésime 2017, Earl Caveau De Bacchus Aviet Père et Fils ; millésime 2017, Domaine Daniel Dugois. Médaille d’argent : millésime 2017, Earl Caveau De Bacchus Aviet Père et Fils ; millésime 2017, Domaine Daniel Dugois.

Arbois – blanc – médaille d’or : millésime 2017, Domaine Jacques Tissot Sarl ; millésime 2017, Earl Frederic Lornet. Médaille d’argent : millésime 2017, Domaine Jacques Tissot Sarl.

Château-Chalon – vin jaune – médaille d’or : millésime 2012, Domaine De Savagny.

Côtes du Jura – vin jaune – médaille d’or : millésime 2012, Fruitière Vinicole d’Arbois.

Côtes du Jura – vin de paille – médaille d’or : millésime 2015, Caveau Des Byards ; millésime 2015, Fruitière Vinicole de Voiteur.

Côtes du Jura – rouge – médaille d’or : millésime 2017, Badoz Benoit. Médaille de bronze : millésime 2017, Domaine Frédéric Lambert.

Côtes du Jura – blanc – médaille d’or : millésime 2017, Fruitière Vinicole d’Arbois ; millésime 2017, Badoz Benoit.

Crémant du Jura – rosé – médaille d’or : millésime 2017, Domaine De Savagny. Médaille d’argent : millésime non millésimé, Domaine Jacques Tissot Sarl.

Crémant du Jura – blanc – médaille d’or : millésime non millésimé, Scv Baud ; millésime 2017, Maison du Vigneron. Médaille d’argent : millésime non millésimé, Domaine Jacques Tissot Sarl ; millésime non millésimé, Fruitière Vinicole d’Arbois ; millésime 2016, Caveau Des Byards.

Les médailles du Comté

Médailles d’or : Fruitière de Valempoulières (Jura) – Affineur Juraflore. Fruitière de la Combe du Val à Saint-Martin-du-Fresne (Ain) – Affineur Juraflore. Fruitière de Salins-les-Bains (Jura) – Affineur Monts et Terroirs. Fruitière des Plains et Grands Essarts (Doubs) – Affineur Monts et Terroirs.

Médailles d’argent : Fruitière de Trevillers (Doubs) – Affineur Monts et Terroirs. Fruitière de la Baroche à Arsure-Arsurette (Jura) – Affineur Juraflore. Fruitière de Charmauvillers (Doubs) – Affineur Juraflore. Fruitière de la Marre (Jura) – Affineur Monts et Terroirs. Fruitière de la Rivière à Saint-Julien (Jura) – Affineur Juraflore. Fruitière de la Saint-Christophe à Largillay-Marsonnay (Jura) – Affineur Juraflore.

Médailles de bronze : Fruitière d’Arinthod (Jura) – Affineur Juraflore. Fruitière de Damprichard (Doubs) – Affineur Monts et Terroirs. Fruitière de Bouclans (Doubs) – Affineur Monts et Terroirs.

Juraflore à l’honneur

« Je n’abuse habituellement pas des superlatifs mais là : médailles d’or en Comté AOP, médaille d’or en Mont d’Or AOP et médaille d’or en Morbier AOP, s’exclame Jean-Charles Arnaud. Juraflore Fromageries Arnaud signent un fait unique et historique dans les annales du Concours Général Agricole de Paris. »

Le patron se dit content pour tous les producteurs de lait, les fromagers et pour le personnel de son entreprise. « La qualité se fait par des hommes et des femmes tous les jours ». C’est bien de récompenser leur travail, se réjouit Jean-Charles Arnaud, qui témoigne de la fierté de son personnel. « Il travaille pour ça et pour satisfaire nos clients. »

Retrouvez tous les résultats sur www.concours-general-agricole.fr