Les églises de nouveau ouvertes

Après plus de 2 mois d’abstinence, les fidèles ont retrouvé la joie de communier ensemble.

0
159
Il fallait montrer patte blanche pour recommencer à prier ensemble...

Plus de deux mois que les églises n’avaient pas entendu résonner prières ou cantiques. Le 31 mai, dimanche de l’Ascension, avait un goût de retrouvailles pour les paroissiens jurassiens. A Lons-le-Saunier par exemple, deux offices ont été célébrés durant la matinée, réunissant chacun entre 50 et 75 personnes. Des fidèles heureux de pouvoir à nouveau se réunir, dans le respect des gestes barrières.
A l’entrée, il fallait montrer en effet patte blanche, ou plutôt accepter de se frictionner avec du gel hydro-alcoolique, avant de gagner des chaises distantes d’au moins un mètre. Exit donc les prie-Dieu et les bancs habituels : des mesures bien reçues par l’assemblée, toute heureuse de pouvoir enfin communier en commun.
Certes il y avait bien les messes retransmises à la télévision : « Dieu s’est accommodé » du confinement a confié un fidèle paroissien, mais la Pentecôte en “direct live” a aussi eu une toute autre saveur que celle du petit écran…