Les écoles prêtes pour accueillir les 1830 écoliers dolois

Le rythme de rénovation élevé de ces deux dernières années permet de rattraper le retard de rénovation de certaines écoles maternelles et écoles élémentaires.

68
La cour de l'école Wilson a été entièrement refaite (surface et tuyauterie en sous sol).


Les plus gros travaux ont été réalisés à l’école Wilson (coût : 2 millions d’euros sur 3 ans dont 30% de dotation de l’état). Cette année l’aile gauche, l’étage et la cour sont refaits. La dernière phase sera réalisée en 2020. Comme le confirme Jean-Baptiste Gagnoux  : « La logique de restauration lourde se poursuivra sur d’autres groupes scolaires progressivement afin de conserver le patrimoine communale des écoles doloises».
Cette année, il y a une baisse de 4 % des effectifs (moins que le pourcentage national). La répartition à Dole étant d’environ 629 élèves en maternelle et de 1203 élèves en primaire. Les effectifs augmentent à l’école Rochebelle et Wilson. Ils diminuent à Rockfeller et à Beauregard.

Les nouveautés pour cette rentrée :

  • La maternelle Pointelin accueille de très petite section (2ans),
  • Les maternelles Saint Exupery et Sorbiers accueillent toujours des enfants de 2 ans,
  • La scolarité devient obligatoire (matin et après-midi à partir de 3 ans)
  • En zone d’éducation prioritaire (école des Sorbiers et Georges Sand), dédoublement de classe de CE1 à 12 élèves, (les CP sont dédoublés depuis l’année dernière).
  • Fermeture de la 5eme classe élémentaire à l’école du Poiset.
Jean-Baptiste Gagnoux et Nathalie Jeannet.

“Un grand pas en avant”

Cette année également, l’institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP) de Courtefontaine implante une classe de 8 enfants de 9 ans à Dole. « Les enfants sont plus proches des autres écoles et cela permet, par exemple, une immersion avec d’autres enfants pendant les récréations. Le but étant de les intégrer peu à peu, dans le système ordinaire. C’est un grand pas en avant » souligne Nathalie Jeannet, en charge de l’enfance et la jeunesse à Dole.

La Ville de Dole poursuit également le déploiement du numérique et ceci grâce à ses 45 000 € d’investissement annuel (20000 € de câblage fibre et 25 000 € d’équipement numérique).

Avec toutes ces actions estivales réalisées par les services techniques et les affaires scolaires de la Ville de Dole, les petites Doloises et Dolois ont tous les atouts pour passer une année constructive dans les écoles doloises.

Dernière finition sur l’aile de l’école Wilson.