Les chasseurs chargés de l’Ecopôle

Un appel à projets avait été lancé pour impulser une nouvelle dynamique sur cet espace. Les élus communautaires ont retenu la proposition de la Fédération départementale des chasseurs.

130

Depuis 1989, la communauté de communes Bresse Haute Seille mène une politique de préservation, de restauration, de gestion et de valorisation de l’éco pôle rattaché au nouvel espace de loisirs de Desnes. Entre 1999 et 2018, le CPIE Bresse du Jura, en convention avec le propriétaire du site, a assuré la gestion de la zone à vocation écologique.

Garantir son fonctionnement écologique

Un plan de gestion de l’Ecopôle a été rédigé en 2018, année d’ouverture de l’espace de loisirs au public. L’idée est désormais de mettre en œuvre les actions de gestion proposées, voire d’aller au-delà, pour garantir le bon fonctionnement écologique de cette zone tout en mettant en plan un véritable programme d’action de sensibilisation à l’environnement à court, moyen et long terme sur cet espace voué à être ouvert au public.

Un appel à projets a été lancé le 8 avril dernier. Il a pour but d’impulser une nouvelle dynamique sur cet espace et de soutenir des projets interdisciplinaires et innovants. Le projet retenu pourra être financé dans la limite de 10 000 euros d’aide par an permettant la mise en œuvre d’une gestion cohérente sur l’ensemble de l’éco pôle sur un pas de temps de six ans (période 2019-2024) et d’un programme d’animation annuel. La convention d’objectifs et de moyens sera signée pour une durée de deux ans, renouvelable deux fois.

Deux prestataires ont répondu à l’appel à projets : la Fédération départementale des chasseurs du Jura et le CPIE Bresse du Jura. Les critères de sélection des candidatures sont les suivants : profil et compétences spécifiques des intervenants, cohérence du budget et recherche de co-financeurs, intégration dans un plan d’action innovant avec réalisations concrètes, partenariats extérieurs, ouverture du site aux publics…

A l’occasion du dernier conseil communautaire, les élus ont retenu comme prestataire la Fédération départementale des chasseurs du Jura.