Les BTS de Jeanne d’Arc locavores

59
Les étudiants sensibilisés à ce qu'ils trouvent dans leur assiette.

Pour clôturer la fin d’année, les BTS de Jeanne d’Arc (Négociation Digitalisation Relation Client) ont eu la possibilité d’une prise de conscience. Deux enseignantes convaincues et locavores -Nadine Balmer et Nadine Bergeret- ont fait intervenir Maryse Fraslin de Vastheya pour la vente de thé en réunion, et Catherine Bahl de l’AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) des Essertines pour la vente de viande.
Une philosophie de vie et de consommation a été expliqué aux étudiants de première année, ainsi que le  fonctionnement et la charte de ces méthodes de vente en réseau. Ils ont ainsi appris que la création d’une AMAP constitue une réponse aux besoins des consommateurs qui recherchent une consommation locale et de proximité, la réduction des déchets, ou encore l’installation d’éoliennes.
Les intervenantes ont aussi disséqué les actions à mener pour retrouver une alimentation saine, issue d’une agriculture bénéfique pour la biodiversité, et moins énergivore. Une intervention qui n’a pas laissé insensible les 23 étudiants, et qui leur a donné un regard plus critique sur leur consommation alimentaire : « Je serai plus attentive à ce que j’ai dans mon assiette, je chercherai à manger des produits plus naturels et non transformés », « De consommateur, je deviendrai consomm’acteur», ou encore « Devenir écologiquement responsable et éthiquement solidaire ».