Légna : Les Gueules de Bois : pour un coup d’essai, un coup de Maître

910
2000 personnes ont pu participer à la première soirée du Festival des Gueules de Bois.

Dépassant les prévisions des organisateurs de l’association Festivalzin, le Festival des Gueules de Bois a attiré 2000 spectateurs samedi soir sur la Côte des Vignes à Légna. L’équipe du président Jean Thurel a d’ailleurs été contrainte de refuser l’entrée à plusieurs centaines de personnes (entre 500 et 1000 selon les organisateurs), qui n’avaient pas pris leur billet d’avance. Sur le site sur les deux journées, une centaine de bénévoles a travaillé sans relâche et avec efficacité. Ce festival alternatif, indépendant et à taille humaine, alternant concerts et sessions de BMX  avait un thème de prédilection, le bois. Euros échangés contre des “stères” de bois, cabanons entourant le site, signalétique, articles “souvenirs”, le bois était décliné partout. Côté sport, les champions de BMX ont proposé des sessions époustouflantes. Côté scène, des groupes de grande qualité ont enthousiasmé le public. Ainsi la tête d’affiche, les Fatal Picards, groupe rock aux 1 600 concerts et aux 160 000 followers, ont proposé leur répertoire engagé, sur des thèmes d’actualité, mais toujours avec humour et chanson française. Les fans étaient d’ailleurs présents, n’oubliant pas de souhaiter l’anniversaire du charismatique chanteur, Paul Léger. D’autres formations ont tout aussi bien séduit l’auditoire, le provocant Didier Super, le trio punk Guerilla Poubelle, ou encore les Jurassiens de Gunther Tarp et Dudy. “Cela a été vraiment un succès. C’était notre objectif de pérenniser ce Festival, et nous aurions pu nous louper. Cela n’a pas été le cas. Donc cette première édition en appellera forcément d’autres”, a précisé le président au lendemain de l’événement.

Les Fatal Picards et son charismatique chanteur, Paul Léger, ont fait un tabac.
Les Fatal Picards, au répertoire alliant rock humour et chanson française.