Le vol libre a le vent en poupe

Samedi 12 janvier dernier se tenait en la Mairie de Dole la 42ème Assemblée générale de la Ligue de Vol Libre Bourgogne Franche Comté. Rencontre avec son vice-président, le dolois Gilbert Rousseau.

70
Aux côtés de Gilbert Rousseau : Gérard Canisse (Président de la Ligue), Daniel Huart (Trésorier), et Franck Menestret (Secrétaire).

“Lorsqu’en 1977, un petit collectif de passionnés a créé la Ligue de Vol Libre Bourgogne Franche Comté, ils ne s’imaginaient pas qu’elle compterait 1000 adhérents et 22 clubs moins d’un demi-siècle plus tard” s’amuse Gilbert Rousseau, vice président de la structure depuis trois ans et accro au parapente depuis plusieurs décennies.
Et de fait, au fil des ans, le vol libre fait de plus en plus d’émules, sur le territoire national bien sûr mais tout particulièrement dans la région Bourgogne Franche Comté, “exceptionnellement riche en sites naturels remarquables à survoler comme le Mont Poupet, Panessières, le Pic de l’Aigle, Baulme la Roche ou Meloisey, pour ne citer qu’eux !”.

L’AG a été suivie par des participants issus des quatre coins de la région.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit : voler et être libre, que ce soit en parapente ou en delta plane, les deux activités principales proposées par la Ligue.
« Selon les clubs, nos adhérents peuvent également s’initier à la pratique du kite-surf, du cerf-volant, du speed riding et du boomerang » précise Gilbert Rousseau.

Une expérience unique

« La sensation de flottaison associée au plaisir de la contemplation nous transforme littéralement en oiseaux pensants ».
Cette véritable communion avec la nature génère en outre une grande convivialité parmi les adhérents, des hommes et des femmes de quatorze à quatre-vingt trois ans, issus des quatre coins de la région et de tous niveaux.
« En parapente par exemple, certains ont simplement suivi la semaine d’initiation proposée par la Ligue et d’autres ont largement dépassé les 70 heures de vol requis pour devenir pilote autonome ».
Une formation à la carte que les candidats peuvent suivre dans l’une des quatre structures régionales agréées par la Fédération Française de Vol Libre avant de pratiquer au sein de leur club l’activité ou les activités de leur choix…, voire même de se lancer dans la compétition. Et de conclure :
« Chacune des disciplines de vol libre fait l’objet de compétitions départementale, régionales, nationales, voire internationales comme la Coupe du monde de boomerang à laquelle nous avons eu l’honneur de représenter en 2014 la région Bourgogne Franche Comté ! ».

https://federation.ffvl.fr/structure/634

Vol libre pour tous

Outre ses partenariats avec certains établissements scolaires de la région, la Ligue met chaque année le savoir-faire de ses formateurs au service d’une trentaine de personnes en réinsertion sociale ou en situation de handicap physique ou mental.
« La pratique du vol libre est réellement bénéfique pour ces publics sensibles, auprès desquels elle suscite même parfois des déclics spectaculaires en termes de comportement » explique Gilbert Rousseau.