Le Tour de France créera de nouveau l’évènement

Le conseil municipal de Champagnole du 21 novembre a permis d’en savoir un peu plus sur l’évènement sportif et populaire de l’année 2020, ainsi que sur la 51e Ronde du Jura.

31
La grande boucle ne fera pas que passer, et s'arrêtera cette fois dans la Perle du Jura.

120.000 € pour le retour du Tour

LE tour de France fera escale lors de sa 19e étape dans la Perle du Jura. Le 17 juillet 2020, des millions d’yeux seront braqués vers le Jura : « Il s’agit du 3e évènement sportif au monde, après les Jeux olympiques et la Coupe du monde de football » a rappelé en préambule Guy Saillard.
« Sur les 160 km de l’étape Bourg-en –Bresse Champagnole, 130 km seront courus dans le Jura avec des endroits magnifiques, comme la montée de Château-Chalon ou la forêt de la Fresse ».
Clément Pernot, conseiller municipal, communautaire, et président du Conseil départemental n’a pas caché ses liens amicaux avec Christian Prudhomme, organisateur du Tour de France, qui ont une fois de plus permis au Jura de faire partie des heureux élus. « Le tracé sera modifié par rapport à la première présentation, mais il passera par nos trois cantons historiques : Champagnole, puis Nozeroy et Les Planches en Montagne avant de revenir à Champagnole » a-t-il précisé. Pour cette valorisation touristique du Jura par le cyclisme, Champagnole (ville d’arrivée) mettra 60.000 € sur la table, tout comme la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura (60.000 €).

La ferveur populaire sera à nouveau au rendez-vous.

La ronde du Jura de retour

Les 1er et 2 février, les bolides de la ronde du Jura seront de retour sur les routes (enneigées ?) et au cœur de Champagnole. Environ 160 voitures participeront à ce rallye qui comprendra 6 épreuves spéciales chronométrées, dont une dite « spectacle » au cœur de Champagnole. La rue de l’Egalité et l’Oppidum accueilleront la base logistique et les départs des épreuves, afin de renforcer la proximité avec les spectateurs. Pour cette 51e édition, le conseil municipal a voté une subvention de 3.000 € à « Autosport des neiges » qui co-organisera l’épreuve avec l’ASA Jura.