Le théâtre de Lons occupé

Un collectif de travailleurs jurassiens de la culture a décidé de s’inscrire dans le mouvement national d’occupation des espaces culturels. Il réclame la réouverture de ces lieux.

0
167
Le collectif revendique la réouverture des lieux culturels. Entre autres...

Des artistes de théâtre, des musiciens, des artistes-auteur, des techniciens, des salariés permanents de structures culturelles… 70 travailleurs jurassiens ont pris la décision d’occuper le théâtre de Lons à partir du vendredi 19 mars dernier. Le collectif, La Jurassienne d’Occupation, s’inscrit dans le mouvement national des espaces culturels initié le 8 mars 2021 au Théâtre de l’Odéon. Il se rattache au mouvement CIP FC (Coordination des intermittents et des précaires de Franche-Comté).
« En accord avec les Scènes du Jura – Scène nationale, nous occupons désormais le Théâtre de Lons-le-Saunier », expliquaient Chloë Lebert et Nicolas Moreau, samedi matin, après avoir installé des banderoles pour alerter la population lédonienne. « L’objectif est d’en faire un point de rassemblement en « vrai » pour permettre aux professionnels d’échanger sur la situation actuelle et de concevoir des actions destinées à rendre visible le secteur culturel invisibilisé par la fermeture des lieux de culture. »

Plusieurs revendications

Les revendications du collectif sont : la réouverture des lieux culturels avec l’application des protocoles sanitaires validés en septembre 2020, la prolongation de l’année blanche pour les intermittents du spectacle et son élargissement à tous les travailleurs précaires, l’abandon de la réforme de l’assurance chômage, la garantie des droits sociaux pour tous les travailleurs précaires (congé maternité, congé maladie), la garantie d’un soutien financier massif du secteur culturel pour l’emploi en concertation avec les organisations représentatives des acteurs de la culture.
Des actions itinérantes devaient voir le jour dans différents lieux du département.