Le sabre laser, une nouvelle discipline d’escrime à part entière

Que la Force soit avec toi...

52
Que la Force soit avec toi!
Que la Force soit avec toi!
Un moniteur diplômé encadre cette activité!

La saga «Star Wars» fait des émules…

Le club d’escrime de Saint-Claude s’enrichit d’une nouvelle pratique. Après l’épée, le sabre et le fleuret, les trois disciplines traditionnelles de l’escrime, pourvoyeuse au plan national de médailles internationales, vient s’ajouter le sabre laser.
Evidemment cette nouvelle discipline vient tout droit du cinéma et de la saga interplanétaire bien connue de «Star Wars» œuvre de George Lucas avec les Jedi, Luke skywalker, Obi-wan Kenobi, voire maître Yoda.
Alors si cette fiction vous incite à voir le côté obscur et plutôt le côté lumineux de la force et à avoir une âme de Jedi, cette nouvelle discipline est faite pour vous.
Une démonstration avait lieu ce vendredi soir 25 octobre au Palais des sports de Saint-Claude à «l’Académie de Sabre Laser» qui avait ouvertes ses portes pour une session de découverte. Mickaël Lefel Président de la Prolé Escrime de Saint-Claude, explique :
« Suite à la Fédération Française d’escrime en avant-garde, et qui a décidé de lancer cette quatrième arme du Sabre laser, le club de Saint-Claude est le deuxième du Jura à se lancer dans cette aventure, derrière celui de Lons. Ainsi il est possible, comme dans d’autres arts martiaux de pratiquer de la chorégraphie, du Kata ou du combat selon ses goûts et préférences ».

Le sabre laser est une arme…

Le sabre laser qui est considéré comme une vraie arme est un tube en polycarbonate dur et résistant (comme les masques solaires), de 80 centimètres de long avec un bouchon à l’extrémité finale et une poignée de tenue en aluminium. A l’intérieur de la lame se trouve une petite carte électronique qui commande une LED, qui peut être de différentes couleurs. A priori il n’existe pas encore de système de bruitage, comme dans le film. Ce vendredi 25 octobre au sous-sol du Palais des sports de Saint-Claude, une trentaine de personnes sont venues tester cette arme qui nécessite souplesse, adresse et bonne coordination entre les bras et les jambes, et qui répond à des règles précises maintenant largement empruntées au sabre japonais, au kendo et à la canne française.
Venez donc passer du côté lumineux de la force…