Jura. Bletterans. Le point sur le projet de revitalisation du centre-bourg

A l’occasion de la cérémonie des vœux, Stéphane Lamberger, le maire de Bletterans, a évoqué certaines évolutions communales, les actions conduites en 2019, ainsi que les perspectives et projets structurants à venir.

239
Crédit photo : mairie de Bletterans.

En 2019, les élus ont poursuivi leur politique de travaux avec toujours la volonté de rendre productif l’immobilier communal et de réfléchir à la vente des bâtiments qui ne le seraient pas ou qui n’auraient pas d’intérêts à être conservés. Pour ce qui est du lotissement Minoeuvre 4, toutes les parcelles sont enfin vendues après de nombreuses années d’incertitudes. La priorité doit être donnée maintenant au projet urbain sur la zone des Toupes et les premières réflexions orientent la mairie vers un partenariat avec un promoteur pour limiter la lourdeur et le risque que représente la création de lotissement pour une commune.

De nombreux bâtiments communaux ont été rénovés et de nouveaux usages leur ont parfois été donnés. Après la transformation de l’école des filles en crèche louée à Julie Trossat, la municipalité soutient son nouveau projet de crèche sur la zone des Toupes. « Nous avons poursuivi les travaux dans les écoles maternelles et primaires et suite au transfert de compétences à la communauté de communes de la cantine, des travaux d’acoustique et d’embellissement auront lieu en 2020 pour donner aux enseignants et aux enfants de meilleures conditions de vie, d’apprentissage et d’accessibilité », annonce le maire.

Quid du bâtiment de la Direction des finances publiques ?

L’ancien local motricité du réseau d’aide spécialisé aux élèves en difficultés
(RASED) est maintenant loué en format bureau à la communauté de communes qui manquait de place.
La question se pose actuellement du devenir du bâtiment de la Direction des finances publiques puisque l’état a décidé de centraliser les ressources sur des grands centres comme Lons-le-Saunier, Dole… « Il faudra donc trouver un nouvel usage à ce bâtiment, le louer ou le vendre, précise Stéphane Lamberger. Le bâtiment communal « Marché aux veaux », situé sur la place du Château, est destiné à Marlène Guigon pour implanter son école de danse, mais nous attendons que son contentieux sur son ancienne localisation soit purgé pour engager la suite. »

Des actions pour les jeunes

Le maire a également présenté les travaux des différentes commissions communales. L’occasion de revenir, entre autres, sur l’étude lancée par la commune, en partenariat avec le lycée de Mancy. « Les jeunes parlent aux jeunes » est une réussite, qui permet aujourd’hui à la municipalité de connaître les besoins des jeunes de 11/18 ans et de dimensionner sa politique pour réponde à leurs attentes. « Nous travaillons actuellement sur un nouveau

partenariat pour développer des actions concrètes sur le terrain et nous avons

comme projet de créer la maison des jeunes et des associations », a annoncé Stéphane Lamberger. Le 28 mars 2020, sera organisée la journée des jeunes avec des activités, la découverte d’associations et le concert des Wheobe le soir.

Et toujours le centre-bourg

Le maire en est ensuite venu aux perspectives 2020 plus particulièrement relatives au projet de revitalisation du centre-bourg. Après la destruction des ateliers, tout est prêt pour accueillir le nouveau pôle de santé sur la place du Colombier. Ces travaux seront engagés cette année par la communauté de communes pour la création de la plateforme et par les professionnels de santé pour le bâtiment.

A l’issue du chantier, la communauté de communes pourra s’installer dans les locaux de l’actuelle maison médicale. Ce déplacement de la communauté de communes libèrera des espaces sur la place de la Mairie qui pourront être transformés notamment en cellules commerciales. Dans ce secteur, est engagée aussi l’extension de la gendarmerie puisque la communauté de brigades se voit renforcée par de nouveaux effectifs sur Bletterans, permettant d’envisager sereinement ce projet d’extension avec cinq logements.

Le réaménagement de la place du Colombier pour lui redonner de nouveaux usages plus proches des habitants tout en réaménageant les flux de circulation est aussi bouclé. L’enjeu était de créer un parc convivial avec des zones de jeux, de rencontres et des espaces de stationnement desservant les commerces et les activités périphériques tout en permettant le maintien de certains évènements, comme la fête foraine et les diverses manifestations.