Le personnel de la comcom bientôt réuni ?

Les élus travaillent à rassembler les effectifs en un lieu principal : l’actuelle maison de santé de Bletterans. Une partie du bâtiment pourrait être également réservée à des utilisateurs extérieurs.

67
L'exécutif de la communauté de communes.

Depuis le 1er janvier 2017, les communautés de communes Bresse Revermont et Coteaux de la Haute Seille ont fusionné, formant la communauté de communes Bresse Haute Seille, qui rassemble 56 communes. Les effectifs de la collectivité sont aujourd’hui répartis sur les deux anciens sièges des anciens EPCI, à savoir Bletterans et Voiteur, et un troisième site a dû être trouvé à Bletterans.

Pour les élus, il a paru opportun de rassembler les effectifs en un lieu principal, « pour une meilleure cohérence et efficacité des services et vis-à-vis de l’accueil du public ». Plusieurs solutions ont été envisagées, mais le déménagement des professionnels de santé vers une nouvelle maison de santé pluriprofessionnelle à Bletterans est, de leur point de vue, une opportunité importante. Les locaux pourraient être rachetés par la CCBHS et après réalisation de restructuration, le siège de la comcom prendrait place dans ce nouvel emplacement. « La bonne taille des locaux, le parking existant et l’économie liée à cette transaction par rapport à une construction ex nihilo constituent des avantages considérables », argumente l’exécutif.

Une partie du bâtiment serait réservée à des utilisateurs extérieurs, sous forme de « tiers lieu ». Trois bureaux et salles de réunions communes comcom/tiers lieu pourraient être mis en place.

Quel devenir pour le site de Voiteur ?

A l’occasion du dernier conseil communautaire, les élus ont décidé d’adopter ce projet d’acquisition du bâtiment et de restructuration en bureaux d’un coût de 1 145 163,90 euros. Ils sollicitent une subvention auprès de l’Etat de 400 807,33 euros au titre de la DETR (dotation d’équipement des territoires ruraux). Le plan de financement devrait être revu dans les semaines qui viennent, une subvention auprès de la Région pouvant peut-être être sollicitée sur l’aménagement du tiers lieu. Quant à l’avenir du site de Voiteur, la comcom devrait mener une étude pour décider de son devenir.

A noter que les élus ont également voté la modification du tableau des effectifs lors de cette réunion. « La masse salariale n’a pas bougé entre 2017 et 2018, ce qui ne se produira pas en 2019 avec les prises de compétences », a commenté le président, Jean-Louis Maître.