Le musée de la lunette de Morez s’expose de nouveau

L’excentrique collection de Mr. Landolt en tête d’affiche.

0
103
Vous avez dit excentrique, assurément!

A la fin du 18ème siècle Pierre-Hyacinthe Cazeaux, spécialisé dans la fabrication de clous à épingles a un jour l’idée géniale d’inventer la première monture de «lunette à fil» de fer à Morez, qui devient ainsi la capitale internationale de la lunette. Et son musée en plein centre-ville en est le gardien émérite de son histoire et de toute la science optique qui va avec.
Avec sa réouverture post Covid du 19 mai, ce dernier à côté de son exposition permanente sur l’histoire de la lunette, propose ainsi aux visiteurs «L’excentrique Collection de Monsieur Landolt», qui est la collection atypique du Lynétaphile (collectionneur de lunettes) suisse «Martin Landolt», acquise par donation. Elle couvre 4 siècles d’histoire du 17ème au 20ème et rassemble divers typologies d’objets, de matériaux et de styles très diversifiés, ce qui en font toute sa richesse, soit 1400 pièces parmi les plus remarquables (lunettes, instruments d’optique et gravures).

Un parcours ludique à la découverte de…

Les musées doivent beaucoup aux collectionneurs privés les plus avisés, souvent par des ensembles d’une admirable cohérence, que leur travail de passionné met en évidence. C’est le cas ici à Morez, dont cette magnifique acquisition laisse entrevoir de belles perspectives pour son avenir. Cette exposition est l’occasion d’une immersion dans l’univers mystérieux et secret des musées et de leur chef : le conservateur, souvent imaginé le cheveu hirsute avec des lustrines aux deux manches et des petites lunettes rondes, l’esprit ailleurs tel le Triphon Tournesol de Tintin. Sûrement pas !
Un parcours participatif permet au visiteur de mettre son costume à la recherche de l’histoire d’un objet, d’enquêter en quelque sorte à sa place. C’est à la création d’un cabinet de curiosité auquel il est demandé au public de participer. Alors créons ensemble…