Le Labyrinthe Maïs de Foucherans : toujours plus grand, toujours plus fort !

Telle est la devise que pourrait utiliser son créateur Arnaud Lavrut, accompagné de toute sa famille, tant de nouvelles surprises attendent les visiteurs chaque année depuis 2012.

228
L’accueil est toujours aussi cordial et sympathique, avec un mot pour chaque groupe arrivant, des explications claires mais pas trop longues, des conseils avisés pour les nouveaux venus.
Car pour l’édition 2019, ce ne sont pas moins pas moins de 4 labyrinthes (musical, Disney, jeux olympiques, Qui est-ce et pieds nus), 2 parcours (méditation et vitesse) qui sont proposés pour amuser toute la famille.
Pendant que les enfants préféreront explorer le dédale à la recherche de panneaux d’information, d’énigmes (ou de gages en cas de cul-de-sac !), les plus grands pourront se confronter aux questions, parfois à plusieurs niveaux de difficulté, afin de noircir les cases du tableau de bord fourni à l’accueil.
Et après toutes ces aventures, quoi de mieux qu’un peu de repos sur la zone arborée et ombragée regroupant les sempiternels jeux en bois, l’aire de pique-nique et une aire de jeux pour enfants !
Tout a été pensé, jusque dans les moindres détails (vente de chapeaux en paille et d’imperméables, en fonction de la météo !), pour garantir aux visiteurs de passer un agréable moment sur le site.
Le Labyrinthe Maïs de Foucherans s’inscrit dorénavant comme une activité estivale incontournable dans la région pour les autochtones ou les touristes, en famille ou entre amis.
Infos pratiques : 
 
Période d’ouverture: Du 7 Juillet au 1 Septembre 2019 inclus, tous les jours sauf les samedis
Horaires : De 10h30 à 18h30 – Dernières entrées dans le labyrinthe à 17h15.
Tarifs : Gratuit pour les – de 3 ans / Tarif unique : 7 € / accueils de loisirs : 6.50 € par enfant – carte bancaire et chèques vacances non acceptés.

Contact : Labyrinthe Maïs –  27 route de Champvans – 39100 Foucherans – 06 88 76 68 22

C’est parti pour l’exploration du labyrinthe sur le thème des Jeux olympiques !

 

“Le labyrinthe atteint sa vitesse de croisière”
Selon les propres dires d’Arnaud Lavrut, créateur du projet, le labyrinthe a pu cette année atteindre une certaine vitesse de croisière : “Cela nous permet de nous dégager un peu de temps pour profiter de nos enfants, c’est la première année que l’on peut se le permettre !”, indique-t-il, lui qui, le reste de l’année, exerce avec autant de passion son métier de professeur des écoles. Un luxe ô combien appréciable, au bout de la septième édition…
Interrogé sur les conditions climatiques particulièrement fluctuantes cette saison, avec une alternance canicule-précipitations qui aurait pu être dommageable pour les cultures ou la présence de visiteurs, Arnaud Lavrut répond avec le sourire : “Effectivement, les quelques jours de fortes chaleurs ont été plutôt calmes en terme d’affluence, mais grâce à cela, le maïs a bien poussé, le labyrinthe est très beau et haut cette année, et je ne constate pas de baisse de fréquentation. Je remercie d’ailleurs  les visiteurs de nous faire confiance et d’être toujours plus nombreux à parcourir nos dédales tous les ans”.