Un nouveau projet architectural en Inde pour Frédéric Cauchie

Après le Pérou, Frédéric Cauchie donne de son temps afin de construire des habitations écologiques à destination d’orphelins.

61

Il y a quelques années déjà, nous vous parlions de ce Jurassien au service des enfants du Pérou. L’architecte de Chilly-le-Vignoble, Frédéric Cauchie, avait décidé de donner un peu de son temps pour améliorer le quotidien des enfants défavorisés et/ou handicapés de ce pays.

Avec Julie de Guillebon, architecte ; Florence Frenay, designer ; et Thomas Gimbert, architecte, ils avaient construit des maisons à Mancora, un projet auquel participaient les artisans locaux. En 2017, ils avaient créé une association « Architecture pour l’enfance ».

Et depuis quelques mois, c’est un projet de construction d’habitations écologiques pour un orphelinat en Inde qui les accapare. « En octobre 2018, je suis allé découvrir l’orphelinat de filles situé au cœur de la ville de Jaïpur et l’orphelinat des garçons à une vingtaine de kilomètres », raconte Frédéric Cauchie.

C’est sur ce deuxième site que les quatre amis souhaitent intervenir. En décembre 2018, le Jurassien est retourné sur place. « Notre objectif est de pouvoir leur offrir de meilleures conditions de vie au travers d’une architecture pour le lieu plus adaptée au climat local, qui leur apporterait confort de vie et épanouissement », explique Julie de Guillebon, dont c’est avant tout le projet.

Des unités en matériaux naturels

« Architecture pour l’enfance » a proposé un projet pour ces enfants de 2 à 16 ans, élaboré sur le modèle d’un village : le bâtiment central devient l’espace de vie en commun de toute la communauté vivant sur le site. Tout autour de ce bâtiment, des maisons individuelles seront construites, en matériaux naturels (pierre, bois, bambou, terre et paille) et constitueront les espaces de vie intime et de repos, pour les enfants, et pour le personnel encadrant. Ces unités mesurent en moyenne 8 mètres par 6,1 mètres et incluent chacune un dortoir / espace de jeu ou de rassemblement pour les enfants et un espace de toilette : sanitaires, douches. Aire de récréation, potager, verger… ont encore été imaginés.

Rien n’est laissé au hasard. Et comme pour chacun de ses projets, l’association utilisera des matériaux « naturels », bois, bambou, terre…, en association avec des artisans locaux. Ceux-ci pourront ainsi ensuite édifier d’autres maisons, d’autant qu’ « Architecture pour l’enfance » travaille à acquérir un terrain attenant. Le projet est soutenu par le célèbre architecte indien, Bijoy Jain.

Les particuliers et entreprises qui le souhaitent peuvent participer au projet. « L’argent donné est vraiment identifié dans une partie de la construction, insiste Frédéric Cauchie. Il y a un retour pérenne dans le temps auprès des salariés. »

Vous souhaitez participer : 06 32 85 48 00 ou sym.metria@orange.fr