Le Grand Tétras fait le buzz !

Si l'animal semble contrarié, aucun élément tangible ne montre qu’il soit malade.

0
135
Parade nuptiale en Foret du Massacre 2016 Crédit. M.Gauthier.Clerc.

Serait-il «Fou» ou «Mou» ?
Le Grand Tétras s’en prend à un skieur qui le filme en vidéo !
Cette séquence a fait récemment le buzz et le tour du monde sur internet. Apparemment après bien des supputations, elle aurait été filmée dans la Forêt du Massacre ou du Risoux hauts lieux de vie des presque 270 spécimens restant sur le Massif Jurassien…
Les skieurs de fond locaux connaissent bien l’oiseau, car son mode de vie et notamment sa reproduction ont souvent perturbé le tracé de la célèbre course de ski de fond la Transjurassienne, qui s’est toujours adaptée à cette nécessité environnementale.
Mais de par ses agissements, certains ont pu alors le traiter de coq «fou» ou «mou», car agressif pour le premier adjectif et apathique pour le second.
Ce qui est sûr par contre c’est qu’en grand danger, la population du grand tétras continue de régresser dans le Massif Jurassien en fonction de comptages qui ont pu être faits…

«Le Mythe du Coq Fou»!

Suite à ces affirmations, le directeur du parc animalier suisse de La Garenne dans le canton de Vaud, Michel Gauthier-Clerc a fait passer à la presse un communiqué sur «Le Mythe du Coq Fou» en précisant «qu’il n’y a actuellement aucun élément vétérinaire montrant qu’ils ont un problème».
Les termes «fou» ou «mou», signifieraient que les coqs affublés de ces adjectifs seraient sous l’emprise d’une pathologie les rendant soit agressifs, soit apathiques ou affaiblis. Ils sont une projection, une interprétation d’un comportement, qui simplement n’est pas habituel pour nous. Il n’y a actuellement aucune preuve d’un dérèglement hormonal. Cela reste une hypothèse.
A la vue de ces observations d’expert, on pourrait conclure en disant que le monde animal dans ses comportements n’est pas toujours compatible et comparable voire assimilable au notre…