Le Foot en marchant ou le football mixte des passionnés !

0
240
Les pionniers.

Laurent Roy, le dynamique président du club de Mont-sous-Vaudrey, Sylvie Schouwey la secrétaire du club, toujours disponible, Dominique qui a signé sa première licence pupille … au FC Barcelone, Bruno (ancien éducateur) ou Rémi qui n’a jamais joué au foot, tous ont un vécu sportif différent mais une passion commune : le foot.
C’est donc tout naturellement que, lorsque les premières informations sur une nouvelle discipline relative au football arrivent dans le Jura, ces passionnés tendent l’oreille (ou plutôt le pied).
Le football en marchant est la version française du walking football, né en Angleterre en 2011 (2000 clubs référencés en Angleterre à ce jour). En France, il y a encore très peu de clubs mais l’objectif est d’en avoir quelques-uns par département, affiliés à des clubs amateurs, et de faire quelques rencontres amicales.
Lancé sur la région doloise, en 2019, par Cédric Henry au S3 Foot indoor (EPGV Lons), puis par Bruno Chapuis à Mont-sous-Vaudrey, avec l’aide active du club local, le football en marchant a reçu le soutien de la section foot loisirs de la FFF.
Déjà stoppé deux fois pour raison Covid, il reprendra ses activités dès que possible.

L’essence du football reste présente

Le football en marchant ressemble au football à 5, sauf qu’il est strictement interdit de courir et que les contacts physiques sont limités, ce qui permet une pratique mixte. Toutes les sensations liées à la pratique du football sont maintenues.
Le jeu de passe, le placement et l’esprit ludique permettent une pratique du football adaptée aux « jeunes seniors » de 50 ou 60 ans, étant entendu qu’une joueuse ou un joueur plus jeune peut cependant jouer également. La pratique du football en marchant permet d’avoir une activité physique car, après une heure de jeu, on se rend vite compte que cette activité est un excellent sport-santé.
L’autre aspect positif est de permettre au club de faire venir de nouveaux licenciés qui pourront devenir ou redevenir des éducateurs pour les équipes de jeunes.

En attende de la reprise…

En ce début d’année 2021, la douzaine de nouveaux pratiquants attend avec impatience la reprise qui permettra enfin un vrai départ pour cette activité. La fréquence actuelle est d’une séance d’environ 60 minutes par semaine, mais il n’est pas rare que les séances débordent un peu, car ce sport passionne vite !
Comme le résume Bruno :
« J’ai découvert le football en marchant par hasard, après 30 ans d’aïkido. J’ai beaucoup joué au foot dans ma jeunesse. J’ai connu, comme beaucoup une fin de carrière où je marchais plus que je ne courais sur le terrain… Le fait de pouvoir rejouer sans avoir à courir permet de s’amuser en privilégiant les passes, tout en ménageant les articulations. J’ai redécouvert que le football est un vrai jeu collectif. C’est également un excellent moyen de garder une bonne condition physique car finalement, après une heure de jeu, on est quand même fatigué, du fait d’un mouvement constant ».
C’est enfin une activité-loisir qui favorise réellement une belle mixité.
Le Jura, comme beaucoup d’autres départements, reste un parent pauvre du football en marchant, avec 3 sections seulement (EPGV/RC Lons, Arbois et Mont sous Vaudrey).
Si la pratique de cette activité vous tente, rendez-vous prochainement le jeudi soir à 18h15, au stade de Mont-sous-Vaudrey avec la team locale.

Contact : Sylvie Schouwey (CCSVA Section Football) : 06 86 63 45 94
Bruno Chapuis : 06 86 22 53 24 ou www.facebook.com/Walking.Football.Jura

 

Quelques exercices d’échauffements.