Le Dôme reçoit les Vœux de Raphaël Perrin

Tout est possible, ensemble…

64
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce vendredi soir 25 janvier Raphaël Perrin, Président de la Com Com Haut-Jura Saint-Claude avait convoqué un parterre de «Forces Vives» à la médiathèque Le Dôme, afin de présenter ses vœux pour la nouvelle année.
Il serait fastidieux de citer ici tous les élus et représentants des corps constitués présents de peur d’en oublier. Citons simplement les inévitables : Laure Lebon sous-préfète, Sylvie Vermeillet sénatrice, Marie-Christine Dalloz députée, Françoise Robert 1ère ajointe de la municipalité, et Jacky Muyard adjoint au commerce et président du SICTOM, ainsi que divers chefs d’entreprises ou directeurs locaux…
En fait ce vendredi soir, nous avons eu une fois de plus l’occasion de pénétrer solennellement dans la Médiathèque. Le choc architectural dès l’entrée est toujours impressionnant, avec le mariage de la tradition et de la modernité, dès l’arrivée dans la grande salle, où l’on est absorbé par le volume du Dôme et des alvéoles, qui sont semblables à des puits de lumière. Presque jour pour jour, cela fait deux ans que ce lieu fut inauguré et son succès de fréquentation ne se dément pas, avec 102.000 visites à la clé.

La synthèse de l’année écoulée

Raphaël Perrin a rappelé quelques résultats importants pour la Com Com sur cette année 2018, comme la zone d’activité créée de Chambouille 2, totalement commercialisée à ce jour, d’autres parcelles sur les zones de Chassal et Curtillets Planchamp ont été aussi commercialisées, la reprise du bâtiment WITTMAN à Chassal par la société TEKPLAST, l’installation de la société MPP sur le site de la friche MECAPLAST à Saint-Lupicin et enfin le projet Hôtelier porté par Mr. et Mme. J. Amaro à Chassal.
Il a aussi rappelé pour le tourisme, l’engagement constant et total de l’équipe de Véronique Beaud, présidente de l’OTCA, pour réaliser une mission rendue souvent très difficile, du fait de l’accident du Directeur.
Pour lui, «promouvoir l’attractivité du territoire nécessite un travail de fond pour passer à l’acte et voir l’implantation d’infrastructure majeure. Ainsi le projet de Maison de Santé de Saint-Claude aura été le projet majeur et qui se veut exemplaire».
Selon Raphaël Perrin, à l’avenir tout est possible, si l’on ose par des initiatives individuelles et collectives. “Osez, Osons ensemble…” a-t-il terminé.