Les travaux du centre-ville en bonne voie, malgré les rumeurs…

Les travaux du centre-ville en bonne voie, malgré les rumeurs…

116
Malgré les apparences il reste bien en stock suffisamment de pavés!
Malgré les apparences il reste bien en stock suffisamment de pavés!
Le goudronnage est terminé à la Rue du Marché!

 

Mercredi soir, c’était le premier conseil municipal après le vote du budget 2019 par les élus municipaux le mois dernier, l’ambiance étant donc plus détendue.
C’est Raphaël Perrin Président de la Com Com, qui ouvrait les débats avec son traditionnel rapport d’activités 2018. Sur le plan économique on peut signaler la reprise des anciens locaux Wittmann par l’entreprise Simon, la vente de toutes les parcelles du lotissement à Molinges, le commencement des travaux de la Maison de Santé rue Carnot. Sur le plan financier la CAF (capacité d’autofinancement) celle permettant d’investir, s’est considérablement améliorée.

Rumeurs et fake-news…

Puis le maire a précisé que malgré des rumeurs ou fake news, les travaux au centre-ville avancent et tiennent les plannings, que les ouvriers ne vont pas tomber en panne de pavés, et que les bars ne vont pas baisser leur rideaux dès 22h.00…
Par contre il a confirmé que le Tribunal administratif de Dijon avait rejeté les deux recours lancés contre la direction de l’Hôpital sur la fermeture de la maternité, comme cela était prévisible.
Malgré tout le Conseil Municipal a donné son accord au maire d’interjeter appel de ces décisions.
Sur le plan scolaire le maire a annoncé que la fusion entre l’école du Centre et la Maternelle Rosset ne pouvait se réaliser cette année pour des raisons d’organisation. Action repoussée d’un an.
Dans la même idée, la semaine de 4 jours et demi actuellement en place dans les écoles primaires sera supprimée, pour un retour de la semaine à quatre jours, et ce à partir de la rentrée de septembre.
D’autre part le CIO (Centre d’Information et d’Orientation) ne quittera pas ses locaux comme annoncé antérieurement, mais devra cohabiter avec la Mission Locale. Cette collaboration devrait permettre de faire des économies. Mais rien n’est encore pour l’instant acté. L’adjointe aux affaires sociales Herminia Elineau a fait part au conseil qu’un nouveau comptage précis sera organisé à la rentrée à l’École de Mouton, une suppression de classe en étant l’enjeu.