Le Comité du Souvenir Français en assemblée générale

Se souvenir, entretenir et transmettre, le Comité du Souvenir Français d'Auxonne présidé par Fabrice Vauchey a tenu son assemblée générale samedi dernier à la salle d'honneur des halles.

14
Un dépot de gerbe au monuments aux Morts a précédé l'assemblée générale.

C’est en présence de nombreux adhérents, de maires du canton, des représentants du chef de corps du 511e RT et du CGM44, de Marcel Chéry président de L’UNC et de Omer Clauw président des médaillés militaires, que Fabrice Vauchey a ouvert cette assemblée générale en rendant hommage à tous les combattants en missions actuellement au service de la patrie. Une minute de silence a ensuite été observée en souvenir des disparus de tous les conflits et des camarades des différentes associations patriotiques décédés dans les années passées.

Fabrice Vauchey (à gauche) a présidé l’assemblée.

2018 : l’année de la reconstitution historique

« Se souvenir, entretenir et transmettre : le comité d’Auxonne est totalement engagé tout au long de l’année dans ces trois missions », signifiait en préambule Fabrice Vauchey. 2018 était la dernière année des commémorations du centenaire de la grande guerre, mais elle fut également marquée par un événement organisé pour les cérémonies du 8 mai : une reconstitution historique sur le second conflit qui avait plonger les visiteurs dans le quotidien des femmes et des hommes qui ont marqué l’Histoire. « Cette manifestation d’envergure s’inscrit totalement dans le rôle de mémoire du Souvenir Français qui bien entendu ne se limite pas au second conflit », précisait Fabrice Vauchey, non sans avoir auparavant remercié tous les acteurs de cet événement qui s’est déroulé dans la cour du château Louis XI sur quatre journées, dont la dernière dédiée aux scolaires : «En ayant organisé cette manifestation, nous sommes tout particulièrement dans notre rôle de gardien de la mémoire, nous contribuons donc au souvenir. Nous veillons à transmettre aux jeunes générations le sacrifice de nos anciens. C’est pour cette raison que nous avons souhaité consacrer une journée entière aux scolaires (primaires et collégiens) en leur réservant une visite privilégiée le lundi 7 mai. Avec l’aide des reconstitueurs et collectionneurs, nous avons transmis la mémoire », indiquait le président.

Entretien des carrés militaires : après les travaux d’entretien des sept carrés militaires du cimetière d’Auxonne, le monument au mort situé dans le 1er carré a été remis en état. « Nous avons travaillé de concert avec Nicolas Dumur, directeur des services techniques afin de redonner une nouvelle jeunesse à la statue polychrome de fantassin de la guerre de 70. Les peintres de la ville ont réalisé un travail de grande qualité », se réjouissait le président.

Avec le 511e RT en 2019

Bien que très sollicité pour renouveler l’exposition du 8 mai, la section locale du souvenir français souhaite se recentrer sur des opérations d’entretien courant des sépultures. « J’ai eu l’occasion de rencontrer le Lieutenant-colonel Morice, chef de corps du 511ème Régiment du Train. Il m’a confirmé vouloir intégrer dans le cursus de formation des nouvelles recrues une journée d’entretien des tombes et du souvenir à nos côtés. Nous allons prochainement nous revoir pour avancer sur ce projet qui lui tient à cœur en particulier en raison du nombre important de sépulture de soldats d’infanterie appartement au 10ème Régiment de Lignes installé à Auxonne au moment du 1er conflit mondial », annonçait Fabrice Vauchey. « Mais bien entendu, tous les cimetières rattachés au comité seront concernés », précisait il.

Pour conclure, Fabrice Vauchey a remercié Jean-Claude Gueneau le fidèle porte drapeau, toujours présent, ainsi que Robert Bon qui souhaite poursuivre ses participations aux cérémonies patriotiques avec l’ancien drapeau Rhin-et-Danube. Lors de cette assemblée générale, Mathilde Cêtre (Les Maillys) et Marie-Josée Gaillard (Labergement-les-Auxonne) ont été élues au conseil d’administration.

Marie-Josée Gaillard et Mathilde Cêtre élues au Conseil d’administration et Fabrice Vauchey.