Le Collectif « Marche pour le Climat – il est encore temps », actif depuis près d’un an

Objectif : interpeller les pouvoirs publics à prendre des mesures contre le réchauffement climatique, sensibiliser le grand public à se prendre en main, et faire bouger le curseur...

32
Marche pour le climat

La marche pour le climat est un mouvement citoyen apartisan, apolitique, areligieux d’aspiration écologique présent dans différents pays occidentaux visant à lutter contre le réchauffement climatique. Celle-ci est née au moment de la démission de Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, le 29 août 2018.
A Dole, Sylvette Perrette touchée par cet évènement et profondément sensible à tout ce qui touche l’écologie prend contact avec le collectif de Dijon pour se renseigner sur « comment agir ».
Après cette prise d’informations, elle se met en action. Pour ce faire, elle en parle de son projet à ses amis afin qu’ensemble ils puissent organiser une marche pour le climat à Dole. L’idée est de se rallier aux marches nationales.
La première marche pour le Climat à Dole eut lieu le 8 décembre 2018 et rassembla environ 300 personnes. De nombreuses villes françaises étaient aussi dans la même dynamique, avec des marches initiées souvent par de simples citoyens et parfois épaulées par des organisations non gouvernementales.

Marche pour le climat à Dole

Continuer…

Christian Millet, un membre actif du collectif dolois explique qu’il « est essentiel d’interpeller les pouvoirs publics à prendre des mesures contre le réchauffement climatique, à sensibiliser aussi le grand public à se prendre en main, à faire bouger le curseur ».

On sait très bien que « Si le climat était une banque il serait déjà sauvé ».
“Ce constat est insupportable d’où les actions à mener”.

Le 26 janvier 2019, une nouvelle marche est mise en place, dans la même dynamique que les autres collectifs nationaux, parce que, comme l’affirme très fort Sylvette Perrette :
« Il est encore temps et on est dans la rue pour faire avancer les choses. On ne peut pas faire seul mais si les gens se mobilisent, on peut y arriver ».
Ce seront plus de 1000 participants qui répondront à l’appel dont de nombreux jeunes, des familles avec leurs enfants, des membres d’associations, des Gilets Jaunes, des syndicats, des militants, des écologistes…. Il est grand temps de proposer un monde pour demain. C’est au rythme de la chanson écologique de Yannick Noah « Aux arbres citoyens » que la marche pour le climat s’est déroulée à Dole.

Sitting

Le collectif dolois est aussi force de propositions en demandant aux politiques locales d’œuvrer dans le sens de l’écologie en prévoyant plus de cendriers dans les rues de la ville de Dole afin de récupérer les mégots et les faire recycler ; mettre à disposition des espaces de jardinage libres pour les citoyens et dans le même esprit planter des arbres fruitiers, des aromates dans les espaces publics afin que les personnes puissent se servir librement…

Il est encore temps…

Le climat, mère de toutes les batailles, ne peut être laissé entre les mains de dirigeants de la planète, même les mieux intentionnés ; il doit être « géré » par toute la communauté humaine mondiale d’où ces actions citoyennes climatiques. La pollution n’a pas de frontière, la spoliation des terres par les multinationales industrielles et financières sont bien réelles, la dette écologique des pays riches à l’égard des pays en développement sont visibles. Aussi une ambition solitaire internationale faite de coopérations et de luttes citoyennes peut encore faire réagir nos dirigeants politiques et économiques mais aussi chaque Humain vivant sur cette planète Terre.
Cette « Climate Alarm » sous la forme de marche mondiale pour lutter contre le dérèglement climatique permet d’alerter pour que l’avenir de la planète, le nôtre et celui des générations futures soit enfin considéré.

Se mobiliser avec d’autres collectifs

« Il est encore temps mais la prise de conscience doit se faire rapidement d’où des actions encore à mener dans les mois à venir dont des marches pour le climat, des marches Propre avec ramassage de déchets et aussi une véritable coordination avec les associations locales sensibles aux mêmes causes. Il n’y aura pas de justice climatique sans justice sociale » conclut Christian Millet.

 

Contact : Page Facebook : Il est encore temps ( Dole) collectif Citoyen pour le climat