Piqûre de rappel du CODESOHO avant les Fêtes

Le combat continue, pour un service public de santé de proximité...

113
Le Président Jannet bien entouré égraine les actions du CODESOHO!
Près de 200 personnes s’étaient mobilisées ce samedi dans la cour de l’Hôpital!
Le Président Jannet bien entouré égraine les actions du CODESOHO!

« Non, non  le CODESOHO n’est pas mort, car il brame encore ».
C’est sûrement ce que les différents orateurs ont voulu faire passer comme message, lors du dernier rassemblement du samedi 30 novembre au matin dans la cour du centre hospitalier Louis Jaillon de Saint-Claude. Après une minute de silence en l’honneur des 13 soldats tombés dernièrement au Mali, sur les marches du Perron de l’hôpital André Jannet le Président ainsi que Francis Lahaut et les médecins Jean-Paul Guy, Nuri Basic et Pierre Corriol ont répété une fois de plus le malaise que vit l’hôpital public et par ricochet l’hôpital de Saint-Claude.
André Jannet après avoir rappelé diverses actions du Comité de Défense, à sa manière présenta ainsi la situation : « Quoi de neuf docteur ? Et bien nous continuons le combat sous tous les angles ! Pour ce qui concerne la crise de l’hôpital de Lons-le-Saunier, l’hôpital où l’on doit aller se faire soigner nous les bobets du Haut-Jura me rappelle étrangement la situation des hôpitaux de Champagnole et Saint-Claude. Le personnel est saturé, pressé comme des citrons, et ils quittent leur boulot, et là Mr. Le Directeur ce n’est pas CODESOHO qui fait partir ce personnel, mais bien vous par votre politique d’austérité et d’incompétence ».

Candidat ou pas…

Et André Jannet d’ajouter  : «Je terminerai par ce fléau qui s’est abattu sur la Station des Rousses, concernant les 10 cas de cancers pédiatriques, mais chut ! Il ne faut pas en parler, l’ARS enquête et soyez rassuré, comme d’habitude comme ailleurs, ils ne trouveront rien! De toute façon 2400 cas de cancers pédiatriques en France, cela n’intéresse personne, sinon votre serviteur…»
Il faut se souvenir qu’André Jannet est également le Président de «Nausicaa Combat sa Leucémie» et chaque année cette association par des opérations diverses et variées verse 40.000 euros à l’INSERM de Besançon entre autre, comme le 7 novembre dernier.
En fin de discours de manière humoristique, il a confirmé qu’il sera bien en 2020 candidat… non pas aux municipales, mais seulement à la présidence de CODESOHO.
Cela a pu soit rassurer soit désoler certains… Francis Lahaut quant à lui a fait un résumé des péripéties et des dernières actions du Comité, n’oubliant pas d’égratigner au passage Mr. Le Directeur, Mme. Buzin, le gouvernement et le Président de la République…