Le Château de L’Etoile, bientôt en agriculture biologique

L’organisme de contrôle Ecocert atteste qu’Alexandre Vandelle s’est engagé à respecter les règles communautaires concernant le mode de production biologique.

219
L’organisme de contrôle Ecocert atteste de la démarche d’Alexandre Vandelle.

Aucun client du Château de L’Etoile ne peut rater l’attestation d’engagement au respect de production biologique du domaine. Elle est installée en bonne place à l’entrée du caveau. « Je suis dans une phase de conversion, explique Alexandre Vandelle. Dans trois ans, je serai en agriculture biologique. Par conviction personnelle… »

L’an dernier, l’entreprise a sauté le pas pour la récolte 2019. Depuis six ans, Alexandre Vandelle dit ne plus utiliser de désherbants chimiques. Quant aux insecticides, ils ont disparu de l’entreprise depuis vingt ans.

Sébastien Cartaux aussi

Avec Sébastien Cartaux, ils sont les deux premiers vignerons à se lancer dans cette démarche à L’Etoile. « Les retours de la clientèle sont très positifs, témoigne le professionnel. Je suis en lutte raisonnée depuis 1987, j’étais dans une démarche agro-environnementale déjà plus poussée que d’autres, je sentais l’engouement des clients notamment sur les salons dans les grandes villes… »

Son fils, Arthur, en première professionnelle viti-oeno à Davayé, ne pourra que profiter de cette décision quand il s’installera au domaine dans quatre/cinq ans.

Alexandre Vandelle, 994, rue Bouillod, à L’Etoile. Tél. 03 84 47 33 07. www.chateau-etoile.com. Du lundi au samedi de 8 h à 12 h et de 14 h à 19 h et le dimanche de 10 h à 12 h (l’après-midi sur rendez-vous).