Jura. Lons le Saunier. Le Cercle sportif lédonien se remet en ordre de bataille

Les rugbymen seniors redémarrent les entrainements sous le signe du renouveau, avec une dizaine de joueurs arrivés de l’extérieur et le renfort de sept juniors.

0
1263
Adrien Contardo (à g.) et Isoa Makutu, deux des nouveaux joueurs du CSL.

Comment concilier précautions sanitaires et sport de contact ? Au CSL, chaque joueur a essayé de maintenir sa condition physique individuellement explique le président Joël Tomakplenocou, mais le temps est venu d’ouvrir une nouvelle page : le confinement a permis de « remettre les choses à plat » et de restructurer le club autour de plusieurs pôles (école de rugby, seniors…) explique-t-il. Ceci afin de tirer les leçons d’une saison non achevée, mais où « on n’a pas eu les résultats escomptés » reconnait-il.
Cette nouvelle page, le CSL l’ouvrira avec une dizaine de joueurs venus de l’extérieur. Parmi eux, on peut citer Adrien Contardo (1,75 mètre, 90 kg) qui fera son retour au club sous le maillot 12/10. Un nom qui n’est pas inconnu des lédoniens, puisque « son frère joue au club, et son père et son oncle y ont joué » précise le président. Une manière de souligner l’attachement des joueurs à un club qui fait tout ce qu’il peut pour « les intégrer à la vie locale, avec leur famille ».
Faute de budget équivalent aux clubs de fédérale 2, le CSL (fédérale 3), se démène avec ses partenaires et son réseau pour trouver un emploi à ses nouveaux joueurs, et cela marche. Il recevra aussi en renfort Isoa Makutu (1,79 mètre, 90 kg), directement venu des îles Fidji, qui adhérera à l’équipe sous le maillot 11/15/12/10. « Des fidjiens aux qualités exceptionnelles » souligne Joël Tomakpleconou. Autre recrue Thibaut Dauprat (1,90 mètre, 109 kg), en provenance d’Andrezieux (F3), passé par Saint-Étienne, Castres, Mazamet et Villefranche de Lauragais qui intégrera le poste 4/5. Deux autres noms ont été annoncés le 7 juin : Yannis Oublal, qui arrive de Millau, et Antoine Bouvier. Autre fait marquant : « Sept juniors intégreront l’équipe seniors », une performance puisqu’à leur majorité, le club perd en général 50% de ses effectifs partis étudier ailleurs.
Grâce à un système de navettes et au soutien de leurs éducateurs sportifs, ces jeunes pousses fructifieront donc à Lons dès le 6 juillet, date de reprise des entrainements pour les seniors. Suivant les recommandations de la FFR, ces entrainements reprennent très graduellement pour éviter les risques de cluster, le championnat ne reprendra quant à lui que le 13 septembre.