Le candidat Jean-Louis Millet présente sa liste «Saint-Claude avec Vous»

Le changement dans la continuité...

487
1Liste officielle des colistiers du canddat Jean-Louis Millet!
1Liste officielle des colistiers du candidat Jean-Louis Millet!

Rien ne sert de courir, il faut partir à point…
C’est sûrement cette morale de la fable du Lièvre et de la Tortue, que le candidat Jean-Louis Millet a voulu s’appliquer pour ces élections municipales prochaines. «Accaparé par le rôle de maire, et par le combat mené pour l’hôpital», aurait-il oublié de présenter sa liste aux san claudiens ?
Assurément non, mais simplement il est le maire sortant et cela lui donne malgré tout un petit avantage sur ses concurrents de ne pas se dévoiler trop tôt (lire par ailleurs notre dossier de la semaine). Mais tout est revenu dans l’ordre, sa liste maintenant connue a été déposée en sous-préfecture à l’heure. Elle se compose de 31 personnes pour 29 élus maximum avec deux remplaçants. On retrouve 16 noms de l’ancienne municipalité et des têtes nouvelles bien sûr, soit un renouvellement à plus de 50% pour une moyenne d’âge à 55 ans, ainsi que 4 à 5 adjoints actuels repartant  pour un mandat. Ainsi chaque ancien conseiller pourra chaperonner un nouveau et cela fera gagner du temps à toute l’équipe… Les représentants des cinq communes rattachées en 1974 soit Chaumont, Chevry, Cinquétral, Ranchette et Valfin-lès-Saint-Claude seront en position éligibles.

 «Je ne demanderai pas la présidence de la Com Com…»

Le maire-candidat promet donc de «poursuivre le travail engagé, pour l’hôpital, la sécurité, médicale tout d’abord avec la mise en place du cabinet médical éphémère et le faire vivre, la sécurité tout cours avec la poursuite de l’installation de nouvelles caméras tous les ans, la sécurité sur la route avec le contrôle de tous les ponts et il y en a quelques’ uns, la voie verte pour les vélos et piétons…»
Il annonce continuer aussi dans la rénovation du centre-ville, en ayant candidaté pour une nouvelle opération gouvernementale «Petites villes de Demain», ciblant en priorité l’habitat, la voirie et les commerces. Un petit accent serait mis sur une opération façades avec des aides aux propriétaires. Dans les tuyaux, il y aurait une extension du parking de la Côte-Joyeuse en collaboration avec Vinci, sachant qu’actuellement le budget communal ne peut que consacrer 600.000€ environ chaque année en termes d’investissement propre. L’accueil de nouvelles entreprises sera favorisé. On sait aussi que le maire-candidat, s’il est élu «ne demandera jamais la présidence de la Com Com, car aujourd’hui, c’est physiquement impossible d’être à la fois maire et Président de la com com, en espérant plus d’intelligence dans cette nouvelle gouvernance».
Alea jacta est…