46ème Marathon des Neiges de Prénovel sur le Nanchez

Retour à la tradition, mais en nocturne…

46
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après quatre saisons très compliquées pour cette course emblématique, la 46ème  édition du Marathon des Neiges a bien eu lieu sur les terres grandvallières dans le parcours nominal ce samedi 2 février, au grand bonheur de toute l’équipe d’organisation de Fabien Duparchy. Délocalisé à Lajoux, l’année passée, faute d’un enneigement suffisant sur le Grandvaux, le Marathon  a pu se dérouler normalement, par une température hivernale autour de zéro degré, avec pluie, neige et brouillard.
Louons la parfaite organisation de l’épreuve par les bénévoles du Foyer Rural de Prénovel-Les-Piards, et des skis Club de l’Abbaye  et du Grandvaux. Près de 300 «fondus de ski» se sont retrouvés au gymnase M. Fachinetti de Grande-Rivière, dès 17h00 et 17h30 sous les ordres du stater, au départ des trois courses proposées : un 17 kms classique, et deux parcours en skating, de 17 et 34 kms. Une pluie fine tombante ainsi que la neige et le brouillard ne paniquaient pas les skieurs, même pour ce parcours inédit «by night», à la frontale obligatoire donnant des sensations inédites sur les montées et descentes de la commune nouvelle du Nanchez…

Du beau monde à l’arrivée…

En termes de résultats, le 17 kms classique a vu le sociétaire du SC de l’Abbaye Jason Caillet s’imposer en 53’45’’devant Jean Locatelli (ES Saugette) et Robin Neveux (SC Mont-Noir). La 1ère féminine Constance Dupré aussi sociétaire du SC de l’Abbaye en 1h11’42 devance Blandine Meynier et Maude Louvrier , (SC Mont-Noir).  Aurélien Blondeau (Team Exski) inscrit son nom au palmarès du 17 km skate en 44’51, devant Mathis Huyghe (SC Abbaye) et Florian Buffard (Team Exski).
Chez les filles, l’excellente cycliste morberande et biathlète Océane Bépoix  a réglé sans coup férir  sur le 17 km skate en 52 ‘11, Maeliss Blondeau (SC Mont-Noir) et Chloé Blanc (Haut-Jura Ski). Pour la course reine du 34kms skating, un duo de forcenés a déboulé sur l’aire d’arrivée, pour un sprint d’enfer, et c’est le coureur Mathieu Cassez du SC Les Fourgs qui a réglé l’inoxydable Didier Roy du CSR Pontalier d’une  spatule et d’une seconde en 1h28’53 et Grégoire Blondeau (SC Mont-Noir) à deux minutes. Du côté des dames, Mathilde Grenard (Haut-Jura Ski) en 1H44’’19’a construit son succès au train sur l’infatigable Marie-Pierre Guilbaud (SC Grandvaux) à  9 minutes et Mathilde Greusard (ski-club Mont-Noir).  Finalement un retour aux sources gagnant pour cette 46ème édition du «Marathon»…