Jean-Michel Blanquer et Brune Poirson visitaient Victor Berrad à Morez

Vive l’enseignement professionnel et l’apprentissage…

30
Jean-Michel Blanquer et Brune Poirson répondant aux question!

 

Jean-Michel Blanquer et Brune Poirson répondant aux question!
Le Ministre, Béatrice Chirouze proviseure, Danielle Brulebois et Bernard Mamet élus!
Les officiels face aux enseignants et aux élèves pour discuter à bâtons rompus!

Le Haut-Jura attire les ministres…

Après la venue de la ministre des Sports Roxana Maracineanu en février le Haut-Jura a reçu un autre ministre important mais un peu chahuté en ce moment, celui de l’Éducation Nationale. Accompagné en effet de Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Jean-Michel Blanquer 9ème dans la hiérarchie gouvernementale était en visite dans le département pour la journée et notamment sur le Haut-Jura à Morez au Lycée Victor Bérard. C’est justement pour sensibiliser et  parler «développement durable, ruralité, formation et apprentissage» que les ministres ont fait le déplacement en terre jurassienne.
«Nous sommes venus à deux aujourd’hui pour bien illustrer l’importance du lien entre l’éducation et l’environnement. Et parmi les principales réponses aux défis qui nous sont posés il y a l’Éducation, pour que nos enfants apprennent les bons gestes et qu’ils se développent dans les métiers, qui correspondent aux mutations de la Société, comme on a pu le voir dans le Jura et ici à Victor Bérard dans l’Optique…»
La proviseure Béatrice Chirouze, ses équipes et les élèves ont mis en valeur aux yeux des ministres leur établissement de qualité, très en pointe dans l’optique, l’accompagnement sportif, mais aussi dans la recherche sur la «Photonique».

«Le dynamisme du Jura…»

«Ce lycée est particulièrement emblématique du dynamisme qui règne dans le Jura, de par une certaine tradition notamment excellente ici en matière d’optique, et cette tradition fait qu’il y a une formation remarquable à des métiers d’avenir, à la pointe des nouvelles technologies. Ici on perçoit bien le lien entre tradition et modernité, avec une très belle spécialisation, qui sans arrêt se modernise».
Les deux membres du gouvernement ont  voulu ainsi souligner les réussites, et faire la publicité au Lycée Victor Bérard, ainsi qu’à tous les lycées qui ont des réussites professionnelles brillantes. Le ministre pense qu’il y a dans l’hexagone trop peu de jeunes qui savent qu’il y a des établissements comme celui de Morez, avec un internat, où l’on peut venir de toute la France, en étant sûr d’avoir à la sortie un travail et dans des domaines très stimulants, et bien payés. Il a estimé qu’il était aussi de son rôle de Ministre de l’Éducation Nationale de dire qu’il y a en France de l’enseignement professionnel qui marche, et de l’apprentissage, qui permet de préparer un bel avenir pour les jeunes…