La sous-préfète Laure Lebon présente ses vœux

Une revue de l’engagement de l’Etat dans ses missions régaliennes durant l’année écoulée…

177
Laure Lebon fait le bilan 2018.

Laure Lebon sous-préfète de l’arrondissement de Saint-Claude en présence de Richard Vignon préfet, a présenté ses vœux à la cité en ce lundi 14 janvier 2019. La représentante de l’État a égrainé tout le paysage administratif local et national, qui a fait l’objet tout d’abord d’actions de réflexions et de regroupement de l’intercommunalité dans le secteur. Elle a énuméré toutes les fusions et regroupements ou projets de regroupement d’intercommunalités. Tout ceci se fait avec les avis et conseils de ses collaborateurs, qui l’épaulent journellement dans ses missions et qu’elle félicitait.
La CSA ou  Commission de Sécurité et d’Accessibilité (182 dossiers traités), le Contrôle de légalité (8693 délibérations reçues en 2017), la  Commission sur les expulsions locatives (commission peu populaire, s’il en est), les Naturalisations (deux cérémonies solennelles  ont eu lieu pour 28 naturalisations officielles), les épreuves sportives (23 dossiers traités cette année), et les associations (42 associations nouvelles et 231 modifications de statut, pour 14 dissolutions).

La sécurité routière, un gros morceau…

La sécurité routière a été une préoccupation constante des forces de gendarmerie, bien aidées par les pompiers (323 infractions routières constatées avec suspension de permis de conduire, dont 132 pour excès de vitesse, 9268 dépistages alcoolémie et 505 dépistages de stupéfiants).  Remerciements aussi aux forces de police et aux pompiers. La mobilisation des services de l’État en faveur de l’emploi et du soutien à l’économie. (Taux de chômage de 7,2% sur le bassin d’emploi local, soit le 6ème taux de chômage le plus faible des 25 bassins de la région BFC, pour 9,1% en France), ce qui ne gomme pas les difficultés rencontrées dans le recrutement de personnels qualifiés par les employeurs du secteur.
Elle rappelle d’ailleurs des concours apportés à la filière lunetterie spécifiquement.
Enfin les financements de l’État au bénéfice des Collectivités Territoriales (45 dossiers ont été retenus au titre de la DETR pour 2.410.775€ versés aux communes de l’arrondissement).  Avant de conclure sur le challenge des JOJ 2020 dans 340 jours du 10 au 19 janvier 2020. C’est déjà demain avec la ville helvétique  de Lausanne, dont certains représentants étaient présents à ces vœux en collaboration avec la France et le CNSNMM de Prémanon sous la responsabilité duquel certaines épreuves se dérouleront. Un challenge très porteur avec la Suisse, qui doit permettre au secteur de profiter de manière importante en 2019/2020…