L’Atelier des Savoir-Faire de Ravilloles

A moi conte deux mots... sur la sculpture.

0
72
Magali Henrotte la Directrice commente les différentes phases du conte sur la sculpture!

L’atelier des Savoir-faire de Ravilloles (ASF) a évidemment bien su faire avec son nouveau conte sur la sculpture. En effet depuis le 19 mai dernier l’ASF, néanmoins très perturbé par la pandémie et le confinement, retrouve des couleurs et respire mieux en ouvrant ses portes au public. Cependant ces semaines de perturbations ont été mises aussi bien à profit par la directrice Magali Henrotte et son équipe féminine de l’Atelier, pour inventer et élaborer un conte ludique et pédagogique facilement identifiable par le visiteur, et qui sert de fil conducteur au travers d’une balade au milieu des œuvres présentées. C’est l’histoire de Gino un mosaïste parfait inconnu ou peut-être pas… en quête de l’héritage qu’il voudrait transmettre aux générations futures au soir de sa vie, à la recherche de sa Galatée ou de son Pinocchio. C’est donc une balade qui est proposée dans l’univers de la sculpture sous toutes ses formes, en utilisant bon nombre de matériaux.

Un univers éclectique et varié…

En sculpture traditionnellement, on enlève de la matière, du bois ou de la pierre pour obtenir un sujet, un personnage. Il était là dans le bloc présent devant vous, et vous l’avez fait jaillir de ce bloc en le dégageant de sa gangue. Mais en utilisant de la terre, du métal, avec une autre méthode on rajoute de la matière. Dans sa recherche, Gino fait découvrir au visiteur, «Copeauville», «Métallica», «Le Pays de Souffle-verre», le Comté d’«Arts Gilles» et la «Forteresse de Pierropolis».
Ce voyage est surtout le moyen de découvrir le Talent dans l’utilisation de diverses matières, dans la rencontre de la créativité, et de la virtuosité au service de la beauté. Plusieurs MOF (Meilleurs Ouvriers de France) sont croisés lors de cette visite de l’excellence.