L’aide alimentaire, on en parle ?

Sur le canton du Val de Saône, un Centre Communal d'Action Sociale et quatre associations se partagent l'aide alimentaire pour les plus démunis. Loin de se faire concurrence (il n'y a pas de concurrence dans la pauvreté !), ces structures sont complémentaires. Rencontre cette semaine avec le Centre Communal d'Action Sociale.

0
238

Qu’est-ce-que le C.C.A.S ( Centre Communal d’Action Sociale) ?
Le C.C.A.S fonctionne avec un service social propre depuis 2009.
Le C.C.A.S est le seul endroit où est centralisé l’aide alimentaire d’urgence pour la commune d’Auxonne.

Pour quel public , comment y avoir droit ? :
Y a droit toute personne résidant sur la commune, orientée obligatoirement par le service social dont elle dépend (Conseil Départemental, C.A.F, M.S.A, A.S.A, C.C.A.S …).
Les personnes doivent se présenter au C.C.A.S avec une fiche de liaison établie par un travailleur social après évaluation de la situation. Cette fiche indique la composition familiale, un budget succinct et surtout la durée pour laquelle les colis seront délivrés.
L’objectif initial est que l’aide alimentaire soit délivrée de manière ponctuelle, en attente de stabilisation de la situation des intéressés ( environ 15 jours, maxi 1 mois).
Un planning par bénéficiaire est établi pour une distribution 1 fois par semaine (jour défini avec l’intéressé).
Les distributions ont lieu du lundi au jeudi.

Approvisionnement des produits :
Dans le cadre d’une convention, les produits secs et frais sont récupérés auprès de la Banque Alimentaire de Bourgogne (B.A.B) en fonction des besoins (environ 1 x par quinzaine) et stockés au C.C.A.S.
Une collecte nationale de la B.A.B (dernier week- end de novembre), à laquelle participe le C.C.A.S, vient compléter le stock.

Composition du C.C.A.S :
Le Maire (Jacques-François Coiquil) en est le Président.
Joanna Oliveira, Vice Présidente et Adjointe aux affaires sociales.
Marianne Martelet, Directrice et assistante sociale.
Aude Dorel, assistante sociale (temps plein).
Il compte deux agents d’accueil pour un équivalent de 1,5 temps plein.