Jura. L’aéro-club de Crotenay en approche du 7e ciel

Ses 27 passionnés transmettent l'envie de réaliser le rêve d'Icare.

135
Les baptêmes de l'air ont fait de nouveau des heureux...et qui sait de futurs adeptes ? Crédit Aéro club Crotenay.

Durant l’été, l’avion du club n’a pas chômé : début août, près de 170 aspirants au décollage ont profité d’un baptême de l’air à un tarif très attractif (29 €) relate Laura Busi, chargée de communication du club de Crotenay. “Nous avons même du refuser du monde” confie-t-elle, tant les candidats au 7e ciel se sont montrés empressés : “des touristes, et une proportion équivalente de jurassiens curieux de découvrir leur région vue d’en haut”. Cela tombe bien, car la dynamique association recrute tous les ans de nouveaux passionnés, y compris des jeunes qui dès 14 ans tiennent le manche à balai. Cinq néophytes pourraient ainsi confirmer leur désir de voler grâce à trois vols d’essai réalisés avec un instructeur qualifié. Il faut dire que même lors d’un premier vol, on peut goûter à l’ivresse de réaliser des manœuvres simples : monter, descendre, tourner à droite ou à gauche. Bref, réaliser le rêve d’Icare en toute sécurité grâce à Abdel Meddahi et Marc Bielle, instructeurs du club. Le Robin DR-400 de Crotenay a aussi pris des caps plus ‘exotiques’ à la faveur de l’été, puisque les adhérents brevetés peuvent l’utiliser pour rallier par l’exemple la façade atlantique (en seulement 2h30) ou encore la méditerranée ou l’Espagne… bien loin des bouchons estivaux et des contingences terrestres. “Nous avons refait cet été le balisage de notre piste de 900 mètres” précise également Laura Busi, pilote brevetée depuis une dizaine d’années. Une piste qui risque de connaître un regain d’activité autour du 18 septembre, puisque des hélicoptères du Tour de France viendront sans doute s’y poser ou s’y ravitailler lors de l’étape Bourg-Champagnole. Après, les pilotes reprendront leurs droits puisque “nous avons la chance de pouvoir voler presque toute l’année, grâce à une bonne visibilité exempte de brouillard” conclut Laura Busi qui invite les intéressés à prendre contact avec le club.

Contact : 03 84 51 21 03/ www.acchampagnole.wordpress.com/