Jura. La Suisse rouvre ses portes aux travailleurs étrangers…

753
La frontière Franco-Suisse est de nouveau ouverte normalement entre les deux pays!

 

La frontière Franco-Suisse est de nouveau ouverte normalement entre les deux pays!

 

Après la pandémie qui n’est pas finie, se profile partout à l’horizon une crise sociale et économique sans précédent. En conséquence à Saint-Claude une entreprise historique qui travaille pour le secteur automobile, les Établissements Grand-Perret viennent déjà d’annoncer un premier plan de 9 licenciements. Également durant plusieurs semaines, le coronavirus est littéralement parvenu à suspendre le temps en Suisse. Localement des soucis sont donc à craindre du côté des travailleurs frontaliers.
En effet bien que les 177. 000 Français (dont 36.000 de BFC et 6.000 du Jura) qui traversent d’ordinaire la frontière journellement pour le travail, vont pouvoir reprendre le chemin du labeur sans les contraintes administratives connues pendant la pandémie, l’inquiétude est de mise.

Des pertes d’emploi en perspectives…

Le taux de chômage est aussi en train de remonter de manière importante chez les voisins helvètes pour atteindre sûrement des sommets…, ce qui va forcément générer des pertes d’emploi pour les frontaliers, qui servent souvent de valeur d’ajustement !
Notamment cela risque d’affecter le secteur horloger, car les plus grands noms du Swiss-Made furent à l’arrêt complet durant de longues semaines. Néanmoins dès le 8 juin dernier, les conditions d’entrée sur le territoire helvétique se sont assouplies alors que l’ouverture totale des frontières avec l’Europe y compris l’Italie et le tourisme notamment a eu lieu le 15 juin. Cependant des mesures sanitaires particulières pourront être conservées comme la prise de température (prévention), le questionnaire sur la santé (traçabilité), la mise en quarantaine (sécurité), suivant l’état sanitaire du moment…
Une situation économique à prendre très au sérieux.