La Société des carrières de Moissey condamnée à 15 000 euros d’amende !

Ainsi titre et communique l’Association Sauvons la Serre, qui, a vu se dérouler son Assemblée Générale le 14 juin dernier.

185
Des images qui se passent de commentaires

C’est en effet la DREAL (Direction régionale de l’environnement…) qui est à l’origine de cette prise de décision, constatant de graves manquements aux obligations du carrier dans le cahier des charges. Il faut savoir que la DREAL est un service régional de l’État, sous l’autorité de la Préfecture de Région et qui porte, de ce fait, la préoccupation environnementale et la transition écologique et énergétique qui sont au cœur même de son action. Sa décision a été prise suite à une procédure qui a duré presque deux années.

Le Massif

Le Massif de la Serre est situé dans le Canton de Moissey, proche de Dole, il constitue une richesse naturelle unique. Seul massif granitique de la région il est bien connu des amoureux de la nature pour sa forêt et ses paysages vallonnés. Ses spécificités en matière de faune, flore et paysages qui lui ont d’ailleurs valu d’être classé site « Natura 2000 ».
Ce massif est pourtant attaqué en son cœur par l’exploitation d’une carrière qui selon  l’Association Sauvons la Serre “détruit définitivement la forêt en laissant derrière elle des gouffres béants de plusieurs dizaines de mètres”.
Dans le passé, l’exploitation de cette carrière générait un grand nombre d’emplois locaux et les modes d’exploitation avaient des conséquences réduites sur l’environnement.
“Les choses ont beaucoup changé : la mécanisation permet aujourd’hui d’exploiter (et donc de détruire) de plus en plus rapidement, et ceci, avec des emplois de moins en moins nombreux et de plus en plus précaires…” estiment les responsables associatifs.

 

Le rôle de l’Association

Face à la prolongation de l’exploitation de la carrière de Moissey, en plein cœur d’un site naturel classé, l’association se mobilise donc pour informer la population, protéger l’environnement et le cadre de vie de ses habitants.
La structure n’a pas de président, c’est un choix délibéré. Un bureau collégial composé à ce jour de 7 personnes s’activent pour la défense du Massif :
«Le massif de la Serre est un bien commun dont la destruction ne profite pourtant qu’a quelques-uns. Son avenir est aujourd’hui plus que jamais incertain. Le protéger c’est protéger sa forêt, sa faune, sa flore, mais c’est également protéger le cadre de vie des populations qui y vivent ou qui le visitent, le  pratiquent. C’est aussi soutenir le dynamisme démographique des villages environnements dont l’attrait principal réside justement dans ce cadre de vie ».
Cette association veut continuer à faire entendre son point de vue en ayant pour objectif de protéger au maximum l’environnement et le cadre de vie.

Des images qui se passent de commentaires

 

 

Pour toute information complémentaire : http://sauvons-la-serre.e-monsite.com