La sécurité de la voie verte mieux assurée

130
Les travaux ont coûté 230 000 € pour assurer la sécurité a souligné Clément Pernot (au centre).

La route Champagnole-Crotenay (RD 5) est de nouveau ouverte après 2 mois de travaux. Ceux-ci avaient pour objectif de réaliser un passage souterrain à un carrefour dangereux : l’ex-piscine de l’Angillon. A cet endroit se croisaient vélos, rollers, poussettes, piétons et voitures parfois lancées à bonne vitesse (longue ligne droite), malgré une limitation à 70 km/h. Le conseil départemental du Jura, présidé par Clément Pernot, a donc opté pour un passage souterrain de douze mètres de long, trois mètres de large, et une hauteur de 2,70 mètres assurant une totale sécurité aux usagers. Les travaux, effectués par la SJE et Vetter ont coûté environ 230 000 €, mais « la véloroute n’est pas terminée pour autant, et les usagers doivent être prudents » a souligné Clément Pernot.
« Elle ne sera ouverte que lors de la sécurisation totale », car un autre point noir demeure à Crotenay, où une forte pente emmène les usagers à traverser de nouveau la RD 5. Une fois celui-ci gommé, les 17 km aller-retour entre Champagnole et Crotenay feront le bonheur de nombreux utilisateurs en toute sécurité.
A terme, l’objectif de la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura (CNJ) consiste à relier Champagnole et Chalain, ce qui boostera les flux touristiques par voie douce. Restera à franchir l’Ain à Pont du Navoy : le pont routier étant très étroit, la faisabilité d’une passerelle est étudiée.