Jura. Champagnole. La Ronde du Jura bien arrosée

Une centaine de voitures ont disputé le mythique rallye, très relevé, avec 5 anciens vainqueurs parmi les engagés.  

0
201
Les heureux vainqueurs ont affronté cette année un déluge.

La neige, ou plutôt son absence ont incontestablement été un coup dur pour les organisateurs de la Ronde du Jura (seule épreuve amateur de France pouvant se dérouler sur un blanc manteau). Malgré un déluge quasi-incessant subi les 1e et 2 février, les organisateurs et la centaine d’équipages engagés ont fait contre mauvaise fortune bon cœur. A tel point que “99% des pilotes ont apprécié cette Ronde” a témoigné Christophe Bourges, président de l’ASA Jura (co-organisatrice de l’événement avec Auto sport des neiges). Ceci grâce aux 6 à 8 mois de préparatifs en amont, à une organisation bien huilée, et à des parcours particulièrement attrayants. Avec une mention spéciale pour la spéciale de Chaux du Dombief, “nouvelle et particulièrement technique” selon Christophe Bourges (étroite et à 80% en montée). Autre satisfecit : la super-spéciale disputée à Champagnole intra-muros, au départ de l’Oppidum, avec environ 1.000 spectateurs massés dans les deux zones réservées à cet effet. A ce petit jeu, c’est Marc Amourette qui a été le plus agile (lire ci-dessous). Selon le patron de l’ASA, “une belle revanche” pour celui qui avait raté sa course (10e) l’an dernier, quelque peu trahi par sa voiture et ses pneus.

Le podium 2020

  1. Marc Amourette et Anaïs Gauduin 2.  Jérôme Chavanne et Pierre Blot 3. Julien Sandona et Gérald Fournier