La revitalisation du centre-ville vue par des classes de 3ème

Imagination, audace et couleurs au programme.

164
Un joli groupe d'élèves plein d'idées!
Un joli groupe d’élèves plein d’idées!
Vivons Saint-Claude en symboles et en couleurs!

Entre le 28 mars et le 5 avril 2019, le Service Développement du Territoire et Politique de la Ville avec Nicole Crochet et Benoît Pasquier a réalisé deux interventions dans quatre classes de 3ème, B, C, D et F du Collège du Pré Saint-Sauveur en cours de géographie. Mené avec les profs d’histoire-géographie Vérène Parmeland et Elvina Grossiord, le projet avait pour but d’aborder avec les élèves le concept, puis la stratégie de revitalisation et les quatre grandes fonctions d’un centre-ville (identité, économique, habitat et fonction service). Ensuite il était prévu de les questionner sur leurs ressentis par rapport à leur ville elle-même, les atouts et les inconvénients, les points positifs et négatifs qu’ils en perçoivent, sous forme d’une animation dynamique. Ils ont enfin été invités à faire le lien entre les thématiques soulevées lors de cette animation et les fonctions d’un centre-ville. Il leur était aussi demandé de travailler sur un projet de communication en rapport avec l’axe «Positiver l’image du centre-ville» sous forme d’affiches, de projet illustré, de mini-campagne de publicité, etc…

Restitution en Salle d’Honneur de l’Hôtel de Ville…

Ce mardi, c’était la restitution en mairie de ces travaux par les élèves. Et quelques 20 élèves de chaque groupe ont présenté leur projet avec enthousiasme, talent mais aussi un peu de timidité bien compréhensible.
Ainsi les élèves très motivés et impliqués ont fait des propositions complètes, colorées et très imaginatives, en identifiant de réelles problématiques d’urbanisme, tout en pointant du doigt certaines réalités, comme le manque de lieux ou d’espaces dédiés aux ados, et un sentiment de “ronron” et d’apathie sur la ville.
Ont largement été évoqués des lieux particuliers de la ville, tel le parc du Truchet comme lieu de rencontre pour les jeunes, la rue de la Poyat sympathique mais vouée à être repeinte sur les murs comme sur les trottoirs, et le secteur de la Bienne et du Tacon pour être animé avec l’eau. Les élus présents dont le maire Jean-Louis Millet, et Jacky Muyard adjoint, ainsi que la DGS Sylvie Bonnevie ont studieusement pris note…