La randonnée a marché !

Dimanche dernier, des centaines de personnes ont répondu présent à la randonnée du Val d’Amour. Constituée de plusieurs circuits pédestres et VTT, cette manifestation sportive a permis d’animer les villages de la Communauté de communes et notamment celui de Chissey-sur-Loue. Petit tour de l’événement…

222
Le dimanche 19 mai, des centaines de personnes ont répondu présent à la randonnée du Val d’Amour.

« La Communauté de communes organise la randonnée du Val d’Amour tous les ans. C’est la 29ème édition. Cette année, c’est sur les communes de Chatelay, de Germigney et de Chissey-sur-Loue » souligne Dominique Dupont, président du comité des fêtes de Chissey-sur-Loue, avant d’ajouter que l’objectif est de venir « de tout le Val d’Amour pour se retrouver à un endroit ».
« C’est convivial, les gens sont contents et ils ont le sourire. On voit beaucoup de familles » se réjouissent les bénévoles du point de ravitaillement de Montbarrey. Cette manifestation intergénérationnelle a dynamisé nos contrées tout en permettant à de nombreuses personnes de (re)découvrir nos richesses naturelles et historiques.

« C’est convivial, les gens sont contents et ils ont le sourire. On voit beaucoup de familles » se réjouissent les bénévoles du point de ravitaillement de Montbarrey.

Les jeunes marchent pour la planète

S’inscrivant dans un mouvement planétaire de sensibilisation à l’enjeu environnemental, les benjamins de la Communauté de communes ont pris les choses en main en organisant leur propre randonnée. Une cinquantaine de personnes a participé.
Cette initiative inédite conjuguant sport et civisme a permis de retirer des rues de Chissey-sur-Loue approximativement 7 kilogrammes de déchets au pas de course.
Fabrice Senot, professeur d’EPS au collège Jules Grévy de Mont-sous-Vaudrey, précise que ce parcours d’orientation écolo/sportif permet « d’associer un côté ludique à un geste utile ». Puis Dominique Dupont observe que cette initiative vise « à inciter les gens à marcher autrement ».

“Il faut que d’autres personnes suivent le rythme”

Assia, 13 ans, explique alors qu’elle s’est levée malgré une météo menaçante pour « montrer aux gens que la planète est sale et qu’il faut que l’on se préoccupe plus d’elle ». « Je suis venue pour faire du sport et en même temps un geste pour l’environnement. Il faut que d’autres personnes suivent le rythme parce que s’il n’y a que nous, ça ne changera rien… » déclare avec une lucidité remarquable Clara, 13 ans.
Des mots qui redonnent de l’espoir… Une fois de plus, les plus jeunes ont démontré leur capacité à faire entendre leur voix.
Suite à cette matinée sportive et sensibilisatrice, les randonneurs ont été accueillis en musique par le groupe Rockin’Blues Guitars. Après un apéritif offert par la Communauté de communes, le repas champêtre proposé à Chissey-sur-Loue a remporté un franc succès.