La MAM Val-Sonnette inaugurée

Fruit d’un partenariat entre la commune et la communauté de communes, le bâtiment à énergie positive accueille désormais assistantes maternelles et enfants du territoire.

0
143
Brigitte Monnet et Christian Buchot se sont félicités de cette belle réalisation.

« Porte du Jura conduit depuis sa création une politique sociale dynamique sur le territoire. » C’est par ce rappel que le président de la communauté de communes Porte du Jura et conseiller départemental, Christian Buchot, a introduit son discours, à l’occasion de l’inauguration de la Maison d’assistantes maternelles (MAM) Val-Sonnette.

Le territoire dispose d’une crèche à Saint-Amour, de MAM à Cousance et Beaufort. « L’ambition était que l’ensemble du territoire soit pourvu. Un vide se situait sur le secteur nord », a poursuivi l’élu. Dès 2017, les conseillers communautaires ont réfléchi à réhabiliter un ancien bâtiment communal à Saint-Agnès. Le projet n’a pas abouti.

La commune de Val-Sonnette a proposé un terrain et un fonds de concours pour construire un bâtiment neuf à Vincelles face à l’école. Le projet a beaucoup évolué par rapport à la première esquisse. Idée défendue par le maire, Brigitte Monnet, le bâtiment répond aux caractéristiques pour préserver l’environnement (bâtiment à énergie positive). « Nous avons cherché à réduire la pollution et exploiter les énergies naturelles du sous-sol et de l’environnement extérieur », souligne également le président Buchot.

Près de 400 000 €

Le coût total de l’investissement s’élève à près de 400 000 €. Ont contribué l’Etat, le Département, la Région, la commune et la communauté de communes. Les élus ont remercié le maitre d’œuvre, le CAUE, et Mme Paris, architecte, les différents cabinets d’études (Socotec et Ibao conseil). Ils ont mis en avant les entreprises qui sont intervenues sur le chantier : Caniotti, Piquand, Gauthier SARL, Bonglet, HEDELEC, SARL Mannfor pour le forage, Poupon carrelage, Mercier, Jura menuiserie, SARL Moureau Heliophoton.

Brigitte Monnet, maire, a salué la naissance, en parallèle de la construction, de l’association « Les petites z’abeilles ». « Il a fallu beaucoup d’énergie, de rencontres, de travail aussi aux assistantes maternelles et particulièrement à la fondatrice de tout ça, Mme Pommereau. Merci à vous, vous n’avez jamais lâché y compris lorsqu’il y avait des difficultés. » Les professionnelles disposent désormais d’un espace de 120 m2, bien exposé, avec de grandes ouvertures au sud, un coût de chauffage a minima. De l’électricité sera même revendue à Enedis.

« Pour l’avenir, notre politique s’inscrit dans la réalisation ou extension des MAM. Les avantages sont certains pour les parents qui confient leurs enfants aux associations agréées avec notamment l’amplitude horaire », a conclu Christian Buchot. Il faut savoir que le « type » crèche qui emploie des agents de la collectivité ne le permet pas et le déficit pour la collectivité est élevé.

 

ENCADRE

Du dynamisme aussi avec les Espaces France Services

Le président de Porte du Jura a rappelé également l’aménagement d’un Espace France Services à Beaufort, labellisé depuis janvier 2020. « A cet égard, nous avons été leader dans le département du Jura pour développer cette mission d’assistance à notre population. Les services de l’Etat ont apprécié alors notre engagement et ce fut le premier EFS inauguré dans le département. » Depuis, la collectivité œuvre pour développer un relais sur le bourg de Cousance. Celui-ci devrait être opérationnel prochainement. Un autre Espace France Services est en projet à Saint-Amour et ouvrira ses portes d’ici l’automne 2022.